À toi petit être en moi

À toi petit être en moi

Parfois dans la vie, on doit faire des choix. Pour moi, c’était celui de changer de travail pour améliorer notre vie familiale. Étant donné que je ne pouvais plus travailler de soir ou de nuit car avec ma séparation, la situation était beaucoup plus difficile, j’ai dû me trouver un nouveau travail. J’ai changé plusieurs habitudes qui étaient néfastes dans ma vie et j’ai dû mettre fin à des amitiés qui n’en étaient pas de vraies, finalement.

Mais il y a eu ce moment où j’ai appris que tu te logeais en moi. J’étais excitée, effrayée.. même si tu n’étais pas le premier. J’ai eu peur, parce qu’en janvier de cette même année, j’en ai perdu un et ca m’avait brisée.. mais ton papa et moi on te voulait. On voulait être sûrs que tout se passait bien avant de l’annoncer à notre famille et nos amis.

Malheureusement, à mon travail, ça ne s’est pas passé comme je l’aurais pensé.
Je l’ai annoncé à mon employeur et sa réaction a été : «je ne t’ai pas engagée pour que tu nous quittes en congé de maternité! Je vais faire quoi moi? Qui va vouloir te remplacer temporairement…?» Bref, j’essayais de me faire une coquille, car je n’avais vraiment pas besoin de commentaires comme ça.. J’ai beau être nouvellement arrivée, je ne mérite pas de me faire traiter comme du poisson pourri parce que tu t’es réfugié au chaud dans mon ventre.

Le harcèlement s’est poursuivi tous les jours. J’étais passée de super bonne employée

à «tu fais vraiment pu l’affaire, tu gères pas les dossiers assez vite» et j’en passe. J’ai essayé de rester forte, mais j’ai chuté. On m’a mise en maladie pour une semaine et je me suis sentie lâche, mais j’avais besoin de temps pour réfléchir. J’ai fait une plainte aux normes du travail, parce que ca ne pouvait pas continuer comme ça et avant même d’avoir une réponse de leur part, j’ai un huissier qui est passé chez moi de la part de mon employeur comme quoi on me CONGÉDIAIT.




Pour la première fois en 15 ans de travail, on me mettait à la porte. Tout ça est inacceptable! Je ne peux pas croire qu’en 2019, on en est encore là : avoir une femme enceinte comme employée peut être un fardeau.

Pourtant, y’a rien de plus beau que de donner la vie et de mettre au monde un petit être..! Tu ne devrais pas te sentir mal et stressée de l’annoncer à ton employeur. Enceinte, le mieux pour le bébé, c’est du calme du repos et le moins de stress pour la maman..!

Pour moi, cette grossesse sera différente, car j’aurai à jongler entre les normes et un avocat. J’aurai à me battre parce qu’on ma congédiée, parce que je suis enceinte. J’ai travaillé jusqu’à la fin de mes trois autres grossesses. J’ai de la rage en moi, de la tristesse! Sans compter les nuits blanches parce que je stresse pour les finances… Mon but avec tout ça, c’est de dénoncer. C’est aussi de me battre jusqu’au bout. C’est aussi pour montrer la voie à toutes celles qui abandonnent par peur de perdre. Il ne faut pas, parce que si à chaque fois on abandonne, les employeurs vont toujours continuer.

Mais moi, je vais me battre jusqu’à la fin.

Signé maman xx

Share

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.