Apprendre à s’apprivoiser

Apprendre à s’apprivoiser

À partir du moment où j’ai vu le résultat positif du test de grossesse, j’ai tranquillement commencé à devenir ta maman. Petit à petit, au fil des secondes, tu as fait ta place dans mon corps, mais surtout, dans mon cœur. Quelque chose a alors commencé à changer au plus profond de mon identité, de mon être.

Chaque jour, j’ai remercié la vie du miracle qui grandissait, car oui, la conception est le plus fréquent des miracles. Chaque jour, j’ai tout fait pour devenir une meilleure personne parce que les enfants apprennent majoritairement par l’exemple. C’était aussi, et surtout, parce que je croyais que tu méritais une mère exemplaire à la hauteur de l’humain pur que tu allais assurément être.




Au fur et à mesure que ta grande sortie approchait, la fébrilité m’envahissait. La maternité n’étant pas toute rose, l’anxiété et le doute prenaient aussi de plus en plus de place. Allais-je être une bonne mère ? Allais-je bien prendre soin de toi ? Puis, au moment de notre première rencontre, le temps a semblé s’arrêter complètement, laissant en suspens un instant rempli de soulagement et d’épuisement, de douleur et de douceur, de joie et d’amour.

Je t’ai aimé à cet instant précis, car l’amour m’emplissait l’âme depuis déjà 9 mois. Néanmoins, nous avons dû nous apprivoiser. J’avoue en toute authenticité que cette période de familiarisation ne fût ni simple, ni naturelle comme je l’imaginais. Ce fût même difficile par moment. Je devais apprendre à m’occuper de toi, à te connaître, à te laisser pleinement exister en me mettant un peu de côté les premiers jours. Heureusement, le travail en valut la chandelle, puisqu’un solide lien a été créé entre nous. Comme Antoine de Saint-Exupéry l’a écrit : « si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde… » Il avait bien raison ! Le cordon ombilical a bel et bien été coupé à ta naissance. Pourtant, un lien indestructible s’est ficelé entre nous. Ton nom est maintenant tatoué en lettres dorées sur mon cœur. Dans toute ton unicité, je t’aime mon enfant.

Share

Profession : étudiante au baccalauréat en orientation Super Skillz : Faire des délices avec les restants de fond de frigo Addiction : Le café, le yoga et les sushis Escouade : Un petit singe, un papa singe et un chat ninja Armes : la suce magique et mon calme inébranlable ou presque (gare à toi si je le perds...) Humour : À force d'essayer de faire rire, ca finit par être drôle et souvent, à mes dépends!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.