Cette année la vie m’a testée

Cette année la vie m’a testée

Quand le moment vient où tu te retrouves vis-à-vis les deux personnes les plus fortes de ton existence et que celles-ci voient leur vie basculer…la tienne en prend un coup aussi. Les piliers de ta vie tremblent et tu te demandes comment tu arriveras à rester droite, forte pour elles. Tu veux rester forte, car tu sais que tu n’as pas le droit de craquer…tu n’as pas le droit parce que tu dois tenir le fort et rester positive pour eux…il le faut…oh oui !

Cette année, la vie m’a testée; elle a eu envie de voir à quel point je pouvais me tenir debout devant l’incertitude, l’imprévu, l’inconnu…devant la peur. En tout cas, c’est ainsi que je me l’explique, parce que je n’aime pas dire que la vie met sur mon chemin des OBSTACLES, je préfère me dire qu’elle me teste, qu’elle a envie de voir si j’en sortirai plus grande, si je peux en retenir des leçons…tu sais, ce genre de discours me rassure et me permet de passer au travers mes hauts et mes bas avec mon éternel optimisme.

Par contre, je t’assure beauté que cette fois-ci, j’ai eu peur. Je me suis sentie TELLEMENT impuissante et je n’ai jamais trouvé le temps aussi long que cette semaine-là…Cette semaine ou j’ai pensé perdre l’homme le plus fort, ma figure de sagesse, mon modèle … mon père. Peut-être me trouveras-tu intense d’écrire ces lignes, mais si tu es passée par là, je sais que tu comprendras…

Tu sais, mes parents sont comme la fondation de ma maison, de ma vie. Ils m’ont appris tant de choses, ils m’ont montré comment garder le cap dans les intempéries, ils m’ont dit comment accueillir le bonheur dans chez moi. Ils m’ont appris à vivre, être et faire…tu sais, cette base toute simple de la vie humaine. D’un côté ma mère et de l’autre mon père, ensemble ils ont réussi à faire de moi quelque chose de pas si pire jusqu’à maintenant. Non mais sans farce, comme toi, j’ai regardé une tonne de films et de séries où les personnes perdent leurs parents ou apprennent qu’ils sont malades et, comme toi surement, j’ai pleuré ma vie…ben oui !

Et si ça t’arrivait pour vrai beauté, que ferais-tu ?




Laisse-moi te dire une chose…tu ne peux pas prédire ce que tu ferais et comment tu réagirais. Que ferais-tu si du jour au lendemain, tu te retrouvais à l’urgence parce que le cœur de ton papa a eu envie de lâcher ? Assise avec ta mère, ta soeur ou ton frère dans la FAMEUSE salle des familles, à te dire en boucle dans ta tête que tout ira bien tout en essuyant tes larmes pour ne pas que ta mère ne te voie pleurer. Pas aujourd’hui, elle n’a pas à te réconforter…pour une fois c’est à toi de le faire, de lui dire que tout ira bien, que papa est fort et s’en sortira. Et oups tu avais raison, il va mieux , c’est ce que le cardiologue te dit, et là OUFFFFF tu cries de joie à l’intérieur de ton petit corps.

Au moment où tu te remettais à peine de tes émotions, ta mère t’apprend avec le plus grand calme qui soit (sans joke MOM tu es une PRO du DON’T PANIC ma fille …je t’admire) que finalement le coeur du guerrier est mal en point , qu’il faut le laisser entre les mains des PROS ….bref elle m’a dit: «Pier , ton père se fait opérer demain à coeur ouvert’.

Attends mom, là c’est mon coeur de petite fille qui va lâcher. C’est à ce moment que tu te ressaisis et que tu te dis ce n’est pas le temps de flancher fille, maman a besoin de toi plus que jamais. Je te promets ma petite maman que papa, tel un lion guerrier, va s’en sortir et de répéter la même chose à mon préado. Pépère est le plus fort, OKAY? Les médecins vont juste pimper son cœur mon grand …promis…tu pourras dire des niaiseries avec lui bientôt ne t’en fais pas ! Je te le dis beauté, la fillette en moi a dû prendre tout son courage pour dire tous ces beaux mots à son préado pour le rassurer. Je te garantis que ce n’est pas une tâche facile de rassurer ton kid quand toi-même tu n’as pas réussi à te persuader à 100 % que l’opération se déroulera comme sur des roulettes et que ton père se réveillera intact …

J’écris ces quelques lignes et mes yeux sont encore bouffis et remplis d’eau. J’apprends à l’instant que mon papa d’amour revient à la maison. Certes, il devra respecter les ordres de repos… tu sais cette chose que les papas ont BEAUCOUP trop de difficulté à respecter? Sa vie a pris un coup en plein gueule et les nôtres aussi ….

Je me demandais hier soir pourquoi il fallait vivre ce genre d’expérience, frapper un mur pour réaliser à quel point la vie est fragile. J’ai toujours apprécié l’aventure de ma vie, mais aujourd’hui j’ai envie de profiter de chaque seconde, de chaque moment de pur bonheur, de chaque chose que je tiens trop souvent pour acquise. Je te dis regarde, respire, souris et prend conscience de tout ce qui t’entoure, de la chance que tu as …

PS: Mon père est le plus fort, mais ma mère, c’est quelque chose …

À suivre …

Share

Profession : Coach en motivation (activités physiques), Agente services aux membres (Desjardins), Enseignante du samedi, Sociologue de formation !  Super Skillz : Je suis multitâches aka une pieuvre humaine !  Addiction : Café et smoothies Escouade : Hockey mom  Armes : Argumentation  Humour : C'est quoi ça ? ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.