Chère jeune fille de l’Alabama…

Chère jeune fille de l’Alabama…

Alors que des gens fortunés, 25 hommes et une femme ayant passé l’âge de procréer ont scellé ton avenir, sache que des femmes et des hommes du monde entendent ta peine. Une peine de perdre le droit de gérer ton corps, une peine de vivre une grossesse non désirée, une peine à vie sans possibilité de libération, jusqu’à 99 ans pour toi et celui qui t’aura aidée.

Chère jeune fille de l’Alabama, l’injustice est telle que ton violeur, celui qui t’as mise dans cette situation, pourra voir la liberté s’offrir à lui après un maximum de 20 ans, 10 s’il s’agit de ton frère, ton père ou d’un oncle… S’ils ont eu la gentillesse de ne pas te battre, le juge sera peut-être même clément envers lui, qui sait…

Chère jeune fille de l’Alabama, les erreurs existent et tu n’avais pas à en payer le prix d’une vie. Tu sais ma jolie, tu n’étais pas seule ce fameux soir, il n’est pas moins coupable que toi. Si j’étais ta mère, je déménagerais d’état juste pour t’éviter ce qui t’attend, parce que personne n’est à l’abri et qu’un amas de cellules ne devrait pas briser celle que j’aime de tout mon cœur…

Chère jeune fille de l’Alabama, on te traite comme une criminelle d’éviter à un enfant de venir au monde dans la misère, on te traite de criminelle de vouloir choisir ta propre vie au détriment de celle qui n’existe pas encore et qui plus est n’est pas plus développée qu’une crevette. Sache que tu n’es ni une criminelle ni une mauvaise personne, tu as seulement fait l’erreur de naitre femme dans ce monde où les lois ont le pouvoir de dicter ce que tu fais de ton corps, dans ce monde régi par des hommes et leurs religions malsaines.




Chère jeune fille de l’Alabama, j’aimerais te dire que tout ira bien, mais je n’y crois pas… J’ai peur pour toi et pour les médecins dévoués qui oseront transgresser une loi rétrograde et contrôlante. J’ai peur pour toi et maintenant pour la jeune fille de la Louisiane…

Chères jeunes filles de l’Alabama et de la Louisiane, j’espère que le monde réagira, j’espère que quelqu’un arrêtera cette folie, j’espère ne jamais ajouter à cette liste déjà absurde de 2 noms ceux des états voisins, ceux de mon pays…

Chère jeune fille du Québec, entends ces mots. Ton corps t’appartient, si une grossesse arrive sans que tu l’aies souhaitée, sache que toutes les options sont là, elles constituent ton droit le plus entier, celui de disposer de ton corps et de choisir. Jeune fille du Québec, rappelle-toi qu’il a fallu être deux, tu n’as pas à vivre cela seule et si, par malheur, il fuyait en courant, sache que j’aimerais être ta mère pour te rassurer et t’appuyer.

À toutes les jeunes filles du monde, croyez en vos droits et en vos choix, protégez-vous, mais sachez aussi que la vie est parfois imprévisible et que personne n’a à juger de ce que la vie vous réserve en 30 ans de fertilité.

Share

Profession :Infirmière en salle d'accouchement et en salle de césarienne, tellement un beau job! Super Skillz : Faire des petits plats avec des ingrédients inusités, surprendre tout le monde parce que c'est délicieux(chalet oblige on cuisine avec moins. J'ai aussi un talent inné pour me retrouver dans des situations farfelues et pour trouver des solutions farfelues... Addiction :Le café, la photographie, peindre, écrire et la musique en tous genres et surtout tout le temps! Escouade : Une pré-ado végétarienne, animalière et qui a la répartie d'une avocate! Un ado scotché à une manette de jeux vidéo et qui, malgré quelques moments de rébellion, est gentil et affectueux! Arme : Parler; juste avec des mots je peux venir à bout de tout! Je peux convaincre, rassurer ou selon la stratégie, mener à abdiquer Humour :Tout ce qui est spontané ! Si ça surprend, j'adore. J'ai un brin de sarcasme, mais surtout j'adore les fous rires de 15 min dont on a oublié la raison initiale tellement ça a dérivé!

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.