Cimetière

Cimetière

Aujourd’hui, je suis allée au cimetière pour te rendre visite, du moins, à ton épitaphe, mais j’aime bien m’imaginer que tu es là quelque part. Il y a quelque chose de doux dans le fait de penser que tu es assis là devant moi, dans l’herbe fraîche. J’avais envie de te parler, te raconter comment je vais.

Je suis tellement heureuse d’être nouvellement maman. C’est un rôle qui me comble de bonheur! En même temps, j’aimerais tellement que tu sois là à mes côtés. J’aimerais tant pouvoir te présenter mon fils et qu’il fasse ta fierté autant qu’il fait la mienne. Vois-tu comme il est beau et paisible ? Quand il grandira, soit assuré que je lui parlerai de toi, de comment tu étais un bon vivant et un vrai gentleman. J’espère que je saurai bien le guider à travers les défis de la vie comme tu as si bien su le faire pour moi, le temps que tu as été sur cette Terre. Néanmoins, il est certain que je lui transmettrai les valeurs de respect, de fierté, d’entraide et d’amour que tu m’as apprises.




Il y a quelque chose d’absurde dans tout ça ; la vie rappelle la mort, la joie rejoint la tristesse. En effet, mon nouveau-né me rappelle ton décès qui remonte déjà à quelques années. Malgré ces années écoulées, aujourd’hui comme jamais, j’aimerais partager ma joie et toute cette vague d’amour avec toi. C’est un moment si précieux, si doux, si important de ma vie. C’est bien dommage et triste que je ne puisse pas le partager avec toi.

Bref, j’aimerais tellement que nous allions déjeuner une dernière fois ensemble, comme nous avions l’habitude de le faire. J’aimerais t’entendre siffler et te voir sourire encore une fois. J’aimerais tellement te voir avec ton arrière-petit-fils dans les bras et te regarder le bercer tendrement. Malheureusement, je ne connais pas les mystères de la vie. J’ignore si tu m’entends bel et bien ou si nous nous reverrons un jour, mais sache que je t’aime papy et tu me manques énormément.

Share

Profession : étudiante au baccalauréat en orientation Super Skillz : Faire des délices avec les restants de fond de frigo Addiction : Le café, le yoga et les sushis Escouade : Un petit singe, un papa singe et un chat ninja Armes : la suce magique et mon calme inébranlable ou presque (gare à toi si je le perds...) Humour : À force d'essayer de faire rire, ca finit par être drôle et souvent, à mes dépends!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.