Écoeurantite du club des pas de bobettes

Écoeurantite du club des pas de bobettes

Quand on est enceinte, tout le monde y va de son conseil. Ce qu’on nous dit souvent, c’est «oh combien c’est merveilleux», «de profiter de chaque moment» et «que ça passe dont vite»! On parle aussi souvent des désagréments du début de grossesse : des nausées, de la fatigue, des douleurs aux seins, etc. Moi, je veux vous parler de ceux de la fin.

Non, je ne vous parle pas ici d’un camp de nudistes, mais du fait que lorsqu’on devient le ventre gros comme un melon d’eau, on ne voit même plus ses propres bobettes une fois couchée sur le dos. Passé cette étape, les inconvénients et désagréments de la grossesse arrivent. Quand dormir devient un sport olympique parce que t’as l’impression que t’as un extraterrestre qui prend des cours de salsa à l’intérieur de toi…sans ton consentement à 3 h le matin. Parce que tes visites au «pipiroom» se font tellement souvent que tu obtiens une passe VIP. Parce que tes orteils finissent par ressembler à des petites saucisses à cocktail. Parce que personne ne va te dire, non plus, que quand tu tousses trop fort ou que tu éternues…ou même si tu ris trop, tu vas faire pipi dans tes culottes. Que tu vas aussi avoir l’impression que ton tube digestif est comme un volcan en irruption. Que tu vas suer à des places que tu ne croyais même pas possible de suer. Les gens ne parlent pas trop fort des sautes d’humeurs incontrôlables qui font que vous ressemblez à bédainezilla à un moment et à Marie Madeleine la seconde suivante. Les gens (surtout votre conjoint) ne le disent pas vraiment justement par peur que l’un des deux se réveille et qu’ils doivent gérer la 4e guerre mondiale.




Alors moi je suis franche avec toi et tu es maintenant au courant que la grossesse, c’est pas juste un gros nuage rose. Je te dis aussi que je te comprends et que je suis pareille! Que j’ai vraiment hâte d’accoucher… même si je sais qu’après je ne dormirai pas plus, que je ferai encore pipi dans mes culottes un petit bout (peut-être même plus longtemps que juste un petit bout) et que j’aurai encore mon corps qui a des courts-circuits à l’occasion… plusieurs autres choses seront réglées, alléluia!

Share

Profession : Éducatrice depuis 11 ans et PDG de la maisonnée. Super Skillz : Multi-tasking, magicienne des repas touski. Addiction : Caféine, odeur et rire de bébé et le rire tout court Escouade : Un grand sensible qui gère et mène, un moyen clown qui a quelques peurs, un petit à accro à la Pat patrouille, un géant au grand cœur habile de ses mains et une princesse en construction Arme : Aiguilles à tricoter, spatule à mélanger et doigt chatouillera Humour : le ridicule ne tue pas et la folie passagère est parfois un peu permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.