Il faut qu’on parle de ton avenir

Il faut qu’on parle de ton avenir

Je te souhaite de trouver très tôt le métier que tu souhaites exercer plus tard, lorsque tu seras adulte. Rassure-toi, c’est très normal de ne pas le savoir tôt, et pourtant, on attendra de toi que tu prennes une décision pour aligner tes études, tu n’auras que 16 ans. Ça te paraît peut-être loin, 16 ans. Tu n’as pas tort; à tes yeux, c’est un futur lointain, auquel tu n’accorderas pas d’importance avant longtemps. Lorsque tu approcheras de cet âge, tu te diras que tu auras largement le temps d’y réfléchir, mais tu penseras à tant de choses autres que celle-là et c’est tout à fait normal.

16 ans, c’est un bel âge pour lier des amitiés, pour ouvrir son coeur et son esprit, pour apprendre de nouveaux sujets, acquérir de nouvelles compétences, développer des talents, apprendre à se connaître, apprendre à s’aimer. À mon expérience, ce n’est pas un bel âge pour prendre une décision aussi lourde que celle qui doit déterminer ce qui occupera le plus clair de notre temps, le reste de notre vie.




Si tu veux savoir, j’ai tout envisagé. Chanteuse populaire, écrivaine, zoologiste, archéologue, professeure, infirmière, garde-forestier et j’en passe. À chacune de ces idées s’attachaient mes passions et intérêts : la musique, la lecture et l’écriture, les animaux, l’histoire, la langue, prendre soin des autres, la nature.

Je suis pourtant devenue secrétaire. Que s’est-il passé? À 16 ans, l’orienteur que je consultais m’avait fortement conseillé d’oublier les études supérieures, considérant mes notes plutôt moyennes, et d’opter pour un diplôme professionnel… Et je l’ai cru. J’ai pensé que, plus vite je serais sur le marché du travail, plus vite je pourrais être indépendante dans la vie, avoir maison et famille, un rêve qui me tenait plus à coeur que toute aspiration carriériste. Si ce métier a pu m’apporter une sécurité financière et nombreux avantages, il ne m’a jamais satisfaite, dans mes tripes. Après avoir étudié en littérature puis en naturopathie, je suis toujours en quête d’apprentissages et ce désir de trouver une carrière qui me corresponde ne me quitte jamais.

Quand viendra ton tour de choisir, je serai là pour t’encourager quoique tu décides, mais aussi pour te dire qu’il n’y a pas de mauvais choix, qu’il n’est jamais trop tard pour changer de chemin.

Share

Profession : Maman, adjointe administrative, naturopathe et accompagnante à la naissance Super Skillz : les listes (avec une mémoire de poisson rouge en brique, pas le choix!). Je suis aussi multitâches, par exemple tirer mon lait, tout en faisant boire mon fils à la bouteille et pitonner sur mon téléphone #mamanpieuvre Addiction : mon fils, les produits et vêtements pour bébé, le chocolat, les fruits de mer, le fromage... beaucoup de vices! Escouade : un Babou (fils) et un Boubou (amoureux) Armes : le pouvoir des mots (évocation, persuasion, évasion, catharsis, etc.) et le pouvoir des plantes (il y a un remède pour presque tout!) Humour : Absurde et/ou sarcastique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.