Je m’ennuie de ma bedaine

Je m'ennuie de ma bedaine

Tu es rendue grande mon bébé. Et encore si petite malgré tout. Aujourd’hui, tu as neuf mois et je ne peux m’empêcher de remarquer que c’est le même temps que tu as passé au chaud, au creux de mon ventre.

Je ne peux plus te tenir serrée dans ta petite couverture, collée contre mon cœur comme avant. Tu ne veux plus. Tu veux te promener à quatre pattes, tu veux voir les choses, tu veux toucher à tout. C’est normal, je le sais, mais j’aimerais tant retourner au moment où notre univers, à toi et moi, se trouvait au même endroit : dans mon ventre.

Tu étais mon bébé, à moi seule. Je sais que c’est égoïste de penser comme ça, mais je m’ennuie de ma bedaine. De ce beau gros ballon tout rond que je portais si fièrement. Je ne peux pas dire que je n’en ai pas profité. Tu es mon dernier  bébé, je savais que c’était la dernière fois, mais aujourd’hui, je m’ennuie réellement de ma grossesse.

Je m’ennuie du regard des gens pour cette belle rondeur. Je m’ennuie des échographies, où l’on te découvrait avec tant d’émotions. Je m’ennuie des rendez-vous médicaux, où j’écoutais ton petit cœur attentivement. Je m’ennuie des petites vagues dans mon ventre, qui me faisaient savoir que tu étais bien vivante. Je m’ennuie des gros coups et des mouvements un peu moins doux vers la fin de ma grossesse. Je m’ennuie du décompte des jours avant de pouvoir enfin faire ta connaissance. Je m’ennuie des nuits où je caressais mon gros ventre en imaginant de quoi tu aurais l’air.




Je m’ennuie de me trouver belle, malgré les rondeurs. Je m’ennuie des séances photos de grossesse où c’était moi la vedette et que ça ne me dérangeait pas du tout d’être mise à l’avant. Je m’ennuie des mains de ton papa, qui me caressaient tout doucement la bedaine dans l’espoir que tu répondes avec un petit mouvement.

Je m’ennuie du moment où, après avoir préparé ta chambre, je me suis assise dans la chaise berçante, en me disant que ce serait merveilleux quand tu serais dans mes bras. Et ce soir, tu es dans mes bras. C’est vrai que c’est merveilleux. Mais je reprendrais juste une journée de ces précieux moments passés avec toi dans mon bedon, ta petite tête collée sur mon cœur.

Share

Profession : Maman à la maison Super Skillz : Avoir une maison constamment propre malgré 4 enfants Addiction : Mon amoureux, pas capable de passer plus d'une journée sans lui Escouade : 1 amoureux, 3 boys, 1 princesse et 3 boules de poils Armes : Mon petit doigt qui sait toujours tout Humour : Franc, sarcastique

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.