La face cachée de ta garderie

La face cachée de ta garderie

Qu’on se le dise; trouver le bon milieu de garde pour son enfant n’est pas du tout chose facile. C’est encore plus difficile quand tes choix se limitent à des garderies privées non-subventionnées. Ces dernières n’ont aucune subvention. Zéro. Niet. Ce qui signifie que les dépenses sortent tout droit du portefeuille du propriétaire. Certains prônent quand même la qualité de leur service de garde, mais beaucoup sont frileux à dépenser. Si ton enfant est dans une de celles-ci, voici quelques indices pour t’aider à déterminer si tu devrais chercher ailleurs ou pas…

    • Si à tous les vendredis les enfants mangent des restants, dis-toi bien une chose; le plat du mardi a été transformé en ragoût le mercredi, qui lui a été transformé en potage le jeudi. Alors le vendredi, on parle pas mal plus de restants de restants.
    • Quand sur le menu il est écrit «Soupe-repas», ça ne veut pas dire qu’il s’agit d’une soupe nutritive et bourrative. C’est peut-être une soupe-repas, parce que c’est ça le repas et rien d’autre.
    • Quand tu vois que les murs décolorés et abimés, ce n’est pas un dommage collatéral de gros fun fou des enfants; c’est parce que le proprio s’est contenté des restants de gallons de sa tante Rita, question d’économiser pour se payer une nouvelle véranda chez lui.




  • Quand tu vois qu’il n’y a aucune sortie aux pommes ou à la ferme de toute l’année, ce n’est pas parce que la garderie manque de temps à cause des tonnes d’activités. Non, c’est parce que c’est plus de gestion pour la directrice et que celle-ci n’a pas nécessairement les compétences pour cela, puisque le propriétaire a préféré payer moins cher pour son salaire.
  • Quand le groupe de ton enfant a eu quatre éducatrices différentes dans la même année, ce n’est pas de la malchance ou un hasard. Non, elles ont juste toutes trouvé un meilleur endroit où travailler.

En gros, il faut savoir voir plus loin que les apparences et ouvrir grand les yeux. C’est souvent très bien au premier abord, et pourtant! Puisque le gouvernement alloue beaucoup plus de permis pour ce type de garderie, plusieurs personnes se lancent dans l’aventure. Mais certaines ont de très bonnes intentions. Il y a des exceptions dans tout; il y a d’excellentes garderies privées non-subventionnées. Comment est la vôtre?

Share

Profession : Éducatrice Super skillz: Je vis dans un monde de licornes et d'arcs-en-ciel; les enfants, je les comprends car dans mon coeur il y a encore des petites étincelles de magie!  Addiction : Pole fitness et chocolat. Éternelle tentative d'éliminer le 2ème pour améliorer le 1er!  Escouade: Grande fille de 3 ans et fiston de 7 mois Arme: J'ai un hamster hyperactif à la place du cerveau. Les éventualités, je les ai toutes envisagées! En gros, je suis prête à tout, tout le temps, partout!  Humour: Moi je ne suis pas drôle. Mais je suis aussi sarcastique ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.