L’argent au temps des Fêtes

L'argent au temps des Fêtes

Comment amorcer les fêtes, quand ton souci premier est l’argent ? Et oui, ce sujet trop souvent tabou de nos jours, surtout à certaines occasions comme Noël. On veut faire plaisir, on veut suivre la vague, sans pour autant prononcer le mot argent. Les promos dans les magasins, les demandes des enfants qui s’empilent une à une et qui deviennent une pyramide qui nous tombe dessus chaque année,… je sais, jeu de mot poche, mais vaut mieux esquisser un sourire. Notre carte de crédit devient notre Mère Noël, est dont fine en plus, elle dit jamais non, enfin jusqu’à ce qu’elle soit pleine.

Y’a presque de cela un siècle, j’exagère à peine. À Noël, y’avait pas ça ,les magasins à grande surface ou Amazon et j’en passe. Oh que non! Les jouets se gossaient à même le bois trouvé sur place. La tradition dans plusieurs familles était de mettre un bas, pas un bas de Noël, non, le tien, ton bas de laine sur le bord de la cheminée. Le matin de Noël, si le Père Noël était passé, dans ton bas se trouvait une orange et une pomme. Comme m’a déjà dit mon grand-père un jour, c’était un beau Noël quand t’avais deux oranges.




Deuxième tradition à cette époque: aller à la messe de minuit en calèche, car avoir une automobile dans les années 1920, ce n’était pas possible pour toutes les familles. S’ensuivait un repas copieux, bien gras, sucré préparé avec amour et les moyens du bord. Quand un inconnu frappait à la porte, on lui ouvrait puisque c’était jour de fête et que tout le monde y avait droit.

Imagineriez-vous 2 minutes, nos enfants vivre un Noël comme celui-là ? Je vois un brin de déception qui se ferait sentir assez vite. Ils sont si gâtés, chanceux et on encourage cela, on les aime tellement, on veut le mieux. Parfois oui, et d’autres fois non. L’après Noël nous exaspère, Mère Noël nous renvoie la facture, et mon ti-homme voulait pas une doudou de la Pat Patrouille, non, mais bien de super héros! Merde, j’ai pas gardé mon reçu… L’entends-tu la voix qui te dit «Bravo !» ?

Au bout de tout ça, prends le temps d’être avec ceux que tu aimes, de leur dire, de les coller. D’aller aussi rendre visite à des personnes plus âgées de la famille, qui n’ont presque pas de visite le reste de l’année. À Noël, pas d’excuse! Le plus beau cadeau, c’est de voir des gens qui s’intéressent à nous simplement, pis c’est gratuit en plus. En faire prendre conscience à nos cocos, c’est aussi un beau cadeau à faire et une belle tradition à introduire à ton Noël. Pis le reste ben tant pis, on payera ça en janvier!!

Bon temps des Fêtes. Joyeux Nowël !

Karyne Cloutier

Share

Profession : Maman temps pleins depuis un bon 14 ans déjà Super Skillz : Dialoguer sans cesse, expliquer, ramasser, nettoyer, consoler, les devoirs, les lifts et ... j'oublie surement de quoi ! Addiction : l'odeur de pamplemousse, vin blanc et mes séries télé qui passent chaque année bref ! Quand je stresse, je me fais un café !!! Escouade : trois enfants dont une ado (important de le dire), un chat Gilbert et oui on a pris l'idée de Caillou, un poisson rouge sans nom… et tout ça serait impossible sans mon chum, mon amour. Armes : ton de voix : fort ca va pas et doux je suis calme ou j'essaie de le rester. Pouvoir magique : les colleux qui  guérissent tout Humour :   un sens de l'humour affiliatif ce qui veut dire pour amuser les autres, il est bienveillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.