Le divorce avec des enfants

Le divorce avec des enfants

Tout le monde rêve de la vie parfaite et j’y croyais moi aussi. Je m’étais mariée jeune et j’avais eu mes enfants jeune aussi. J’avais un travail et une belle maison. Mais un jour, un déclic s’est fait dans ma tête. Je n’étais plus bien, je ne me reconnaissais plus… moi, la fille pleine d’entrain, je ne faisais qu’exister. Avec les enfants et le travail, on avait oublié notre couple. On ne faisait plus de sorties, on se couchait à des heures différentes, on mettait le blâme un sur l’autre et on ne communiquait plus. Ce qui était le plus difficile, c’était d’être l’instigatrice de cette rupture. Je n’étais plus une bonne mère, je n’avais plus de patience envers mes propres enfants, car je me mettais beaucoup de pression, j’étais laissée seule à moi-même et coupée de toutes mes ressources. Pendant un an, je suis restée avec leur papa pour eux. C’est la pire chose que j’ai faite.

C’est lorsque j’ai réalisé tout ça que j’ai décidé de faire un changement pour moi… et mes enfants en seraient gagnants malgré tout.

J’ai dû réapprendre a vivre seule, car malgré que je m’étais occupée presque seule de mes enfants pendant plusieurs années, on me les avait enlevés. Je ne comprenais rien. Je ne savais plus quoi faire et surtout qui j’étais. Je m’étais empêchée si souvent de faire des choses pour moi pour ne pas avoir l’air égoïste. Maintenant que mes enfants étaient chez leur papa, je ne savais pas quoi faire de mon temps libre.




Malgré la séparation, l’autre conjoint restera toujours présent. Malgré le fait qu’il n’y ait plus d’amour entre nous, nous resterons toujours les parents de nos enfants. Parce que chacun aime ses enfants, nous devons tous les deux faire des efforts pour faciliter la vie de ceux-ci. Ça peut être parfois fâchant, mais il faut vraiment éviter de mêler les enfants à tout cela, car eux n’ont pas demandé à avoir deux maisons.

Petit à petit, j’ai refait ma vie. Je me suis même permis de vivre à nouveau le bonheur. Je suis restée craintive au début. Je n’ai pas présenté mon nouveau conjoint à mes enfants, car j’avais peur que ça ne marche pas…parce que c’était trop beau. Au bout d’un temps, j’ai réalisé la chance que j’avais et que je voulais partager mon bonheur avec eux. Ce ne fût que bénéfique. Mon nouveau conjoint s’occupe d’eux comme de ses propres enfants, nous avons maintenant une nouvelle maison et même une petite sœur qui viendra unir notre famille. Mes enfants sont heureux et moi aussi. Même si une séparation peut paraître comme une montagne, tout le monde doit se donner le droit d’être heureux!

Share

Profession : Éducatrice depuis 11 ans et PDG de la maisonnée. Super Skillz : Multi-tasking, magicienne des repas touski. Addiction : Caféine, odeur et rire de bébé et le rire tout court Escouade : Un grand sensible qui gère et mène, un moyen clown qui a quelques peurs, un petit à accro à la Pat patrouille, un géant au grand cœur habile de ses mains et une princesse en construction Arme : Aiguilles à tricoter, spatule à mélanger et doigt chatouillera Humour : le ridicule ne tue pas et la folie passagère est parfois un peu permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.