Le roi aux bas sales

Le roi aux bas sales

Il était une fois, une magnifique et intelligente reine qui cherchait sa famille. Elle les cherchait activement, dans le calme et la sérénité. Même si elle ne l’avait plus à la portée de la vue, elle ne s’en inquiétait point, elle savait que tous les membres de sa famille se trouvaient en sécurité dans son énorme royaume. De toute façon, connaissant bien sa progéniture, elle savait les indices qu’elle avait à suivre pour les retrouver aisément.

Pour la petite princesse, la reine savait qu’elle n’avait qu’à suivre les biberons de lait. Qu’ils soient vides, pleins ou à demi pleins, il n’y avait rien de plus facile que de suivre les bouteilles une à la suite de l’autre. Les bouteilles étant assez grosses et roses, le chemin était tout tracé et impossible à perdre.

Pour le prince, il y avait différentes options de pistes, legos, petites voitures, crayons… La reine ignorait si le petit prince craignait démesurément qu’elle ne le retrouve pas dans l’immensité de leur palais, ce qui aurait expliqué qu’il laisse autant de traces dans le château, mais ce devait être le cas, sinon pourquoi le prince laisserait-il autant de preuves de sa présence?




Peut-être croyez-vous que le roi était le seul à ne laisser aucune piste, aucun petits caillou blanc pour marquer le chemin jusqu’à lui comme Hensel et Gretel, mais il en était autrement. En fait, le roi était comme ses héritiers, craintif de se perdre à jamais dans l’immensité de son domaine. Donc, pour s’assurer de toujours être retrouvé, principalement par sa reine bien aimée, le roi laissait à la vue de tous… ses bas sales. Partout où la souveraine pouvait poser son regard, elle savait qu’il y avait une possibilité de trace pour cheminer vers son inquiet époux. Parfois, elle arrivait même à trouver des bas sales dans des endroits inusités. Bien sûr, elle n’était plus surprise de trouver les items vestimentaires de son mari dans la salle de bain, plusieurs heures après qu’il ait pris sa douche, ou bien sur le côté de leur lit alors qu’il était parti gouverner hors du palais depuis belle lurette. Mais le roi, probablement pour surprendre sa douce moitié, plaçait ses petites boules de coton nauséabondes dans les escaliers, sur le côté de la porte d’entrée, entre les draps de leur couchette, même dans des boîtes de carton vides dans lesquelles ils avaient reçu des acquisitions commandées sur internet (cette piste l’avait vraiment surprise). La reine avait même eu droit, que dis-je, la joie, de pouvoir suivre une piste sur le sofa juste en-dessous de ses précieux coussins décoratifs.

Malgré le fait que la reine appréciait lorsque son foyer était propre et bien rangé, elle se résigna un jour à devoir accepter le désagrément visuel des différents objets du roi, du prince et de la princesse, car malgré toutes les bonnes intentions de sa maisonnée, elle savait bien qu’ils n’y pouvaient rien, ils étaient tous trois apeurés d’être à tout jamais perdus dans les profondeurs lugubres du royaume. La reine se rendit donc à l’évidence, si les membres de sa famille se laissaient trainer, c’était parce qu’ils l’aimaient et ne voulaient jamais la perdre. 😉

Share

Nom : Valérie Louise (et oui c'est mon vrai nom et pas seulement un nom d'artiste) Profession : Maman police (je fais la loi dans les rues comme chez moi) Super Skillz : Tout faire en même temps pour ne jamais perdre une seconde de temps (des secondes c'est précieux quand il n'y a que 24 h dans une journée) Addiction : La caféine, le sucre, la sangria, la couture, Canal Vie, les films de filles... (est-ce que je continue ?) Escouade : Un chien, un chat, un petit homme, une princesse et un rénovateur (et je suis la reine qui gère ce micro royaume) Arme : La télécommande (c'est MOI qui décide quand on fait jouer la Pat Patrouille) Pouvoir magique : Arriver à se faire donner un bisou et une caresse par son grand de 5 ans en lui demandant seulement en pensée (mais je n'en abuse pas, c'est un pouvoir qui diminue quand on l'utilise trop, à ce qu'on m'a dit) Humour : (entre parenthèses)

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.