L’histoire de notre première grossesse…

L'histoire de notre première grossesse...

C’était une journée toute spéciale pour moi et mon copain, nous allions au premier rendez-vous de grossesse. Nous y sommes arrivés avec nos rêves, nos projets, pleins d’espoir avec ce petit être bien à nous auquel nous nous étions déjà attachés. Nous nous projetions dans un futur qui allait être le nôtre, un futur rempli de bonheur.

Rentrer dans la salle m’a remplie de joie, je me sentais à ma place parmi toutes ces belles bedaines; nous y étions tous avec le même rêve, celui d’une belle grossesse et d’un futur bébé en santé. Voilà que mon nom est nommé, moi stressée et mon copain tout énervé… Tous les pré-tests se passent bien, nous recevons une tonne de cadeaux et dépliants racontant la joie d’enfanter, mon copain les feuillette déjà, sourire aux lèvres. Pour nous, ça devient de plus en plus concret…




Test pour mon col… Tout va très bien : «parfait» mentionne le médecin. Le 13 février est mentionné comme date prévue d’accouchement. Je ressens l’émerveillement je regarde mon copain les yeux pleins d’étoiles et le sourire aux lèvres … Nous sommes aux anges. Nous passons à l’écoute du cœur, le bébé est trop petit pour l’entendre. Encore là tout est normal, nous l’entendrons le 28 août … Remplissage de paperasse et rendez-vous à l’hôpital pour les différents examens. Le médecin se dit curieux et que pour être sûr des dates, nous passeront une petite échographie «juste pour voir»… Gel froid sur ma bedaine, fait tout simple mais dont je profite, car il est magique… Le bébé n’apparaît pas. Pas de panique il y va avec la sonde …

Et le voilà à l’écran, notre petit, je n’en reviens pas a quel point on peut bien distinguer ses membres. Moi et mon copain sommes bouche bée, nous rencontrons notre coquelicot pour la première fois, nous sommes remplis de bonheur les yeux pleins d’eau …Mais soudain le médecin semble inquiet, refait une tentative pour je ne sais quelle raison… pour nous tout est normal, notre bébé est à l’écran … Puis les mots : «Ce ne sont pas de bonnes nouvelles , le bébé est trop petit et il n’y a pas de battement de cœur …» Le choc vient quand j’entends d’une façon embrouillée les mots «grossesse arrêtée».

La peine, le sentiment d’impuissance, l’incompréhension, la colère d’avoir traversé tous ces protocoles qui nous ont semblé si stupides, nous ont traversés. Si tout avait bien été, je ne m’en serais pas rendu compte : mais lorsque nous sommes partis avec ma prescription et mon prochain rendez-vous, laissant tous les cadeaux et dépliants derrière nous, en pleurant devant les yeux pleins de compassions de celles dont j’étais maintenant jalouse, nous nous sommes dit que le système était vraiment mal fait.

À cet instant, le processus est en marche et la douleur persiste en moi, mais j’ai la certitude que nous passerons à travers cette épreuve et que nous aurons, au prochain essai, un bébé en santé. D’ici-là, nous passons à travers les étapes du deuil et je remercie ces gens qui sont présents pour nous, mais surtout mon copain qui est tout bonnement un être extraordinaire que j’aime de tout mon cœur…

Share

Profession : Maman en premier lieu et 1iere assistante gérante au McDonald's Super Skillz : Me réveiller quelques secondes avant qu'un de mes enfants se réveille en pleurs. J'ai aussi souvent les bons mots pour réconforter les gens.Addiction : Le sourire de mes garçons, les séries télé et la lecture ! Escouade : Un loulou de 6 mois! un petit loup de 20 mois et un gros loup de 35 ans... Une boule de poils de 20 mois également.  Armes : Mon regard qui tue, mes arguments monstres et ma famille .Pouvoir magique : Lire dans les pensées de mon conjoint et mes enfants.  Je sais d'avance ce qu'ils veulent. Humour : Un rien me fait rire!

Comments

  1. Bonjour je suis de Belgique je comprend ce sentiment. Première grossesse 9 semaines pour mon bébé. Première visite qu on attend avec beaucoup de bonheur. J attends de la salle d’attende un mardi soir avec mon chéri. On m appel, je regarde mon chéri et lui dit « j’espere Que son cœur bat? ». On arrive, on répond à toutes les questions et là on va enfin entendre son cœur. Mais rien! 🙁 je regarde le médecin et lui dit « il y a un problème?! » il me dit oui son cœur ne bat plus. Il me demande depuis quand je n ai plus de nausée et je lui répond samedi. Je sais maintenant que ce samedi ou je m étais dit chouette je sais manger sans être malade est le jour où mon bébé a décidé de ne pas ce battre pour vivre. Depuis deux merveilles son venu agrandir la famille mais JAMAIS on oubliera
    Notre petite étoile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.