Mon utérus, ma décision!

Mon utérus, ma décision!

Lorsque je suis tombée enceinte pour la première fois, c’était unanime : tout le monde sautait de joie. On ne me demandait pas tant si c’était voulu, ou ce que j’allais faire. On me disait juste qu’un enfant, ça change une vie et que j’allais vivre une belle expérience.

Pareil pour ma deuxième grossesse. De toute façon, on avait averti tout le monde qu’on essayait, alors pas vraiment de surprise quand on a annoncé la grossesse, mais les gens étaient heureux pour nous.

Troisième grossesse, pas tout à fait la même réaction. Les gens étaient genre : «Oh, hey hein, trois, ça finit bien une famille». Qu’est-ce qui te permet de dire que j’ai fini ma famille toi là? «Ha ben là en 2017, trois c’est beaucoup hein, la moyenne des familles en ont deux». M’en c*****e-tu moi des autres! Si j’en veux 11 enfants, c’est de mes affaires.

Et là : BOOM! Bébé 4 se pointe par surprise! La fin du monde, toi! Ma mère a pété une crise de panique, me demandant comment j’allais faire, voyons! Après, quand je rencontrais des gens et qu’on leur annonçait, on me demandait si c’était voulu avant même de me dire félicitations. Pour vrai, on me regardait avec pitié, comme si je venais d’annoncer que j’avais une maladie incurable!




Une fois bébé 4 arrivé, tout le monde décide pour nous que c’est le temps de couper le canal famille, que 4 c’est ben en masse. Première chose que la doc me demande, genre 2 heures après l’accouchement est : «Donc, à qui je donne le rendez-vous?» Quand j’ai dit à mes parents et beaux-parents qu’on ne savait pas trop si on arrêtait ou si on essayait pour un dernier….voici les répliques que j’ai eues :

-Oh là non! C’est juste non!

-Tu cours après le trouble ma fille!

-Tu ne peux pas faire ça!

-Ben là! T’es déjà chanceuse d’en avoir juste un qui est autiste, ne joue pas avec la luck!

Bon, on va mettre de quoi au clair ici tout de suite! Si moi et mon mari on décidait demain matin d’en faire un autre, ça regarde nous et juste nous! Quand une maman te dit qu’elle est enceinte, tu lui donnes tes félicitations pis tu te tais! Quand une maman te dit qu’elle s’essaye pour son 16e, tu peux lui dire : «wow, ça va être une belle grande famille ça«…

Peu importe le cas, si elle ne t’a pas demandé ce que tu en penses, tu te tais! Si tu t’inquiètes pour elle parce qu’elle semble à bout, demande-lui comment elle va, mais par pitié, garde tes commentaires plates pour toi.

En bout de ligne, c’est sa vie, son utérus. Parce que même si toi, tu es content d’être arrêté à 2 et que tu ne t’imagines pas vivre avec plus d’enfants, ça ne t’enlève rien et tu es aussi hot que la maman qui en veut 6. Parce que je sais que pour ma part, après avoir fait une dépression majeure, les gens s’inquiètent pour moi, mais dites-moi ça au lieu de péter ma bulle de grossesse! Parce que je le répète : c’est mon utérus, c’est moi que ça regarde combien d’enfants je veux.

Et finalement pour les curieux, mon mari est passé sous le bistouri après un mois de nuits blanches!

Maman bleue

Share

Profession : maman entrepreneure, éducatrice spécialisée retraitée et maman Étoile. Super skillz: (j'en ai tellement je sais pas par où commencer Pouhhahha) Je suis la maman qui ne sommeille jamais!!! Addiction : le café, le crochet, les petites crèmes... Bref tout ce qui me permet de garder ma santé mentale ou presque... Escouade : un papa geek, une drama queen, une terrible two, un garçon casse-tête et un ptit bébé dodu à souhait. Arme : Ma meilleure amie et j'ai pas peur de m'en servir!!! Humour: doux et assez pipi caca toujours fait avec amour et ben de l'autodérision.

Comments

  1. Andrée-Anne Lachaine Says: juin 10, 2019 at 2:09

    Compation et surtout felicitation ma chère. D une mère de 4 enfants qui te comprends tellement.

  2. Bravo je trouve ça super admirable une belle famille comme ça et les autres on s’en fou ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.