Quand papa est en congé parental

Quand papa est en congé parental

Je suis de ces mamans chanceuses qui n’ont pas de congé parental payé, mais auquel papa a droit à sa place!

Deux bébés rapprochés, un papa en congé les deux fois. Neuf mois la première fois et 6 mois pour le petit deuxième. Non, on n’est pas en «congé» perpétuel. Non, on ne se pogne pas le derrière en grand pendant que les bébés s’amusent. Non, financièrement parlant, ça ne va pas bien. Non, on ne se repose pas beaucoup. Mais oui, on est heureux.

On a attendu notre premier bébé pendant trois ans avant que ça fonctionne. Maintenant, on savoure notre famille. Mon conjoint est un papa formidable qui m’aide beaucoup, même avec un horaire de travail en constant changement, sans conciliation travail/famille. Donc papa en congé, c’est mon petit paradis sur Terre.

Je vois dans les yeux de mes bébés que le lien entre papa et eux est fort. Que ce n’est pas qu’avec maman que le lien d’attachement opère. Ma plus grande le cherche quand il travaille et le fête à son retour. Mon petit deuxième lui fait de beaux sourires quand il le voit de loin ou essaie d’attirer son attention avec son babillage, question d’avoir son moment papa-fiston à son tour. C’est précieux.




Je culpabilise (presque) de ne pas changer suffisamment de couches dans une journée. Je vais me reprendre quand il sera de retour au travail, que je me dis. On se trouve un petit plaisir à donner les bains en rafale, un qui lave et l’autre qui habille. Faire à manger en duo décalé, un qui coupe et l’autre qui fait cuire. De la préparation des bébés en synchronisé : deux chandails, deux pantalons, quatre chaussures et hop! On est parti!

Oui, avec papa en congé, on s’est permis plus de sorties. Aller voir la famille, balade en forêt, plage en milieu de semaine ou visites intérieures de musées ou autres attractions l’hiver. C’est vrai qu’on a profité un peu de notre temps, et oui on a passé des jours entiers à faire du ménage, du lavage, des commissions et un peu de discipline.

Papa en congé, c’est aussi un beau cadeau pour le couple. On se trouve encore plus complices, on ne se perd pas en tant qu’amoureux tout en se complétant en tant que parents. On se parle et on se comprend, on s’aide et on s’amuse tous les jours. On s’aime. Et ça fait du bien. Ça fait du bien de le vivre maintenant et de savoir que ça va encore être comme ça même avec papa au travail, et quand on aura d’autres enfants.

Mon conjoint, ce papa en congé parental, c’est le plus beau cadeau que la vie pouvait m’apporter. Je suis reconnaissante qu’il aime et prenne soin de ses enfants comme il m’aime et prend soin de moi.

Non, ce n’est pas toujours facile.

Mais ça en vaut grandement la peine.

Share

Profession : Accompagnante à la naissance et super-maman à la maison Super Skillz : Je peux tout faire avec presque rien. Ma créativité n’a pas de limites Addiction : Mes bébés, le tricot, la lecture, la musique et tout ce qui rend la vie meilleure Escouade : Une Minou d’Amour, un Loulou et un contrôleur ferroviaire. Armes : Mon silence… lourd silence… Tu ne veux pas vivre ça Humour :  Sarcastique, sanglant, grivois, douteux…… bref à saveur du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.