Un choix : maman à la maison

Un choix : maman à la maison

T’avais une bonne job. Une job que t’aimais bien avec un salaire qui avait de l’allure, puis est apparu le petit signe sur le test de grossesse. Un jour, cet enfant-là est venu au monde, pis là ça t’a pogné. Tu ne voulais plus jamais t’en séparer.

À l’intérieur de toi, tu trouvais que de rester à la maison pour l’élever était une excellente idée, mais tu n’étais pas prête à affronter tous les préjugés qui venaient avec cette décision. T’osais même pas en parler à ton chum. Quand les gens te demandaient à quel moment était prévu ton retour au travail, tu répondais une date avec un sourire, mais en-dedans, ton cœur se déchirait. Tu regardais ton petit bout d’chou avec un nœud dans la gorge.

Dans le fond, ça ne doit pas être si terrible que ça. Il y en a plusieurs, des mères qui travaillent, et elles y arrivent bien. Tu te l’es répété souvent cette phrase-là, mais dans ta tête, ça ne faisait pas de sens. Tu t’es mise à regarder ton budget. C’était impossible que tu arrêtes de travailler.  Tu t’es résignée, il allait falloir que tu y retournes.




Et un soir, tu t’es décidée à en parler avec ton amoureux. Ce jour-là, il t’a fait le plus cadeau du monde : il a dit oui. Et là, vous avez regardé le budget. Vous avez vendu une voiture, acheté une plus petite maison, coupé dans les dépenses au restaurant, peu importe, vous avez fait ce qu’il fallait.

La première année, c’était pas facile. Côté financier, t’en arrachais. Tu t’es souvent questionnée a savoir si t’avais fait le bon choix. T’as même eu droit au jugement que tu appréhendais, du genre : «T’es chanceuse d’avoir les moyens.» «Moi je ne peux pas vivre sans ma job.» «Ça doit être plate juste avec ton bébé.»

Aujourd’hui, avec d’autres enfants et quelques années en plus, t’es certaine que t’as fait le bon choix. T’as fait le choix du temps au lieu de l’argent. Les mères qui travaillent ont tout ton respect. Même que parfois, tu te demandes comment elles font pour y arriver. Mais toi, t’as choisi autre chose. Et maintenant, les commentaires désobligeants, tu les ignores. Tu remercies ton amoureux d’avoir confiance en toi et de travailler si fort pour vous donner tout ce que vous avez besoin. Aujourd’hui, ta situation financière s’est améliorée. Les sacrifices que vous avez faits au début ne paraissent plus. Et tu es fière d’élever tes enfants.

Parfois, les jasettes entre collègues te manquent. La stimulation du travail te manque, mais pour l’instant, tu profites des enfants. Plus tard on verra….

Share

Profession : Maman à la maison Super Skillz : Avoir une maison constamment propre malgré 4 enfants Addiction : Mon amoureux, pas capable de passer plus d'une journée sans lui Escouade : 1 amoureux, 3 boys, 1 princesse et 3 boules de poils Armes : Mon petit doigt qui sait toujours tout Humour : Franc, sarcastique

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.