Notre premier enfant – Partie 3

Notre premier enfant – Partie 3

Les répercussions sur notre famille

Pour notre couple, cette épreuve a été formatrice plus que toute autre. Nous étions un tout jeune couple à l’époque et n’imaginions jamais devoir vivre une telle épreuve dans nos débuts. Sans rien prévoir, nous avons naturellement soudé nos forces pour se soutenir mutuellement et ça nous a rendus complices à tout jamais. Désormais, on sait avec certitude que l’on peut surmonter tout ce qui se présente à nous en restant une équipe et en s’écoutant. Si je ne l’avais pas eu à mes côtés, je n’aurais pas pu me remettre sur pied avec autant de confiance, je n’aurais pas repris espoir envers la vie et je suis certaine que c’est pareil pour lui.

Cette première grossesse aura certainement marqué notre couple au fer rouge et teinté toutes les autres grossesses. Mon amoureux n’est plus capable de s’attacher à ma bedaine comme il le voudrait, ce qui me fait vivre un profond sentiment de solitude. Il se garde une distance « au cas où » ça irait mal à nouveau. Une façon de se protéger, mais qui me fait beaucoup de peine. Malgré tout, je respecte sa manière de vivre cela, nous ne vivons pas les choses de la même façon et c’est bien correct ainsi. Je sais qu’il aime le bébé et il me le fait savoir autrement qu’en flattant mon ventre ou en parlant au bébé.

Pour ce qui est des grands, j’ai choisi de ne pas leur cacher l’existence de Mickaël. Ça fait partie de nos valeurs de leur expliquer les vraies choses avec des mots qu’ils comprennent. Pas de mensonges ou d’histoires d’abeille qui butine. Ils savent qu’ils ont eu un grand frère qui était malade dans mon ventre et qui est décédé. Parfois, ça créé des moments de malaise. Par exemple cette grossesse-ci, Félix se vante à tout le monde que sa mère est enceinte d’une petite sœur et que c’est le 5ème bébé. Les gens ont alors tous un gros point d’interrogation au visage et croient qu’il veut dire 4ème, mais non il continue en disant que le premier bébé c’était son frère Mickaël et qu’il est décédé. De beaux moments ultra gênants que je dois parfois expliquer à la caissière de l’épicerie ou la remplaçante à la garderie pourquoi il est décédé…

La plupart du temps je fais semblant d’être occupée ou de ne pas avoir entendu et je souris bêtement mais bref, je suis tout de même contente qu’on leur ait dit la vérité.

Je me suis toujours demandé si je devais compter Mickaël ou pas dans le lot… j’ai l’impression que si je dis que j’attends notre 4ème c’est comme dire qu’il n’a jamais existé et d’un autre côté si je dis c’est le 5ème je tourne un peu le fer dans la plaie et je m’expose au risque de devoir expliquer pourquoi il nous en manque un. Après avoir réfléchi longuement, j’ai finalement décidé de l’inclure dans le compte. Parce qu’après tout, c’est véritablement ma 5ème grossesse. Moi, je sais qu’il compte autant sinon plus que les autres, car cette première expérience a fait de nous le couple fort que nous sommes et nous a fait comprendre bien des choses sur la vie en général. C’est cette première expérience qui a fait de nous des parents pour la première fois malgré tout. Je l’ai senti vivre en moi, j’ai vu ses petits orteils sur l’écran noir, j’ai poussé pour le mettre au monde et je lui ai mis une petite tuque en laine lorsqu’il est sorti. Il a son certificat de naissance et j’ai eu un congé de maternité après mon accouchement.

Bref,, je suis présentement enceinte de notre 5ème enfant.

Après 8 ans je peux enfin affirmer que j’assume totalement ce qui s’est passé et que je travaille encore fort sur moi-même pour faire la paix à 100% avec les événements. Ça a pas mal tué les envies de grande famille de mon chum, car il trouve le processus beaucoup trop éprouvant avec le stress et l’inquiétude supplémentaire qu’on ressent dès qu’on voit le petit + sur le test de grossesse. Malgré tout, je continue à vouloir mes 12 enfants et je refuse que cette épreuve teinte négativement ma vie de quelque façon que ce soit. Nous avons la chance inestimable que je tombe enceinte les yeux fermés, quand mon chum « me regarde trop longtemps » comme il dit ! Cette première grossesse n’était qu’un coup de dés de la vie, aucunement reliée à notre bagage génétique ou héréditaire. Les probabilités que cela se reproduise sont donc très faibles. Je veux profiter pleinement de chaque grossesse, de chaque petit humain qui sent le ciel que je peux tenir dans mes bras et bécoter beaucoup (trop) chaque jour. Savourer la magie de porter la vie à l’intérieur de moi, de les regarder dormir en me demandant par quel miracle on a pu créer de si jolies petites mains, des cheveux aussi doux et de petits nez aussi mignons. Être reconnaissante pour chaque jour de plus que je peux les avoir auprès de moi et en parfaite santé. Je veux faire le plus d’enfants possible pour profiter de la chance que nous avons d’en avoir en santé, et en quelque part me prouver à moi-même que je « mérite » de vivre tous ces bonheurs.

Je ne pourrai jamais exprimer à quel point je suis reconnaissante de la chance que nous avons d’avoir autant d’amour et de santé dans notre magnifique famille unie. Quand on y pense, existe-t-il quelque chose de plus fort et de plus vrai que de porter la vie et de la regarder chaque jour grandir à nos côtés ?!

Share

Profession : Maman à la maison et entrepreneure en même temps ! Pas toujours facile mais plein d'amour et d'imprévus ! Super Skillz : Démasquer instantanément un mensonge dans le visage de nos enfants. Addiction : J'ai toujours dit que mon seul vice était le Pepsi ! Escouade : Une petite princesse de quelques jours, un bébé Chou de, une belle Croustade, un grand Bacon, un bébé ange qui veille sur nous, et un beau grand adolescent en pleine crise de quarantaine (alias mon amoureux). Arme : Le comptage 1,2,3 avec mon ton spécial «dernière-chance» Humour : Je suis énormément sarcastique et j'adore les blagues pipi/caca de mon amoureux, le mix parfait pour une famille disjonctée comme nous !Pouvoir magique : Manger des cochonneries sans que personne ne s'en rende compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.