6 conseils pour survivre à « Maman à la maison sans choix »

6 conseils pour survivre à « Maman à la maison sans choix »

Comment survivre à une ou deux semaines en tant que mère à la maison quand tu n’es pas faite pour en être une? Un enfant en convalescence après une chirurgie ou autre, on va le dire tout haut, c’est de la grosse crotte! Surtout l’été. Ici, ma « deuzan » et demi devait être opérée et nous en avions pour 14 jours sans trop faire ce qu’un enfant de deux ans fait habituellement… Conseil du docteur : pas de piscine, pas d’activités qui bougent trop, pas de sable, pas de saleté, bref, ton enfant de deux ans et demi ne peut RIEN faire! En tant que mère qui ne sera JAMAIS, au grand JAMAIS une maman à la maison, je lève mon chapeau (ou mon verre haha) à toutes les mamans à la maison. BRAVO ! Mais, je ne vous envie pas pantoute. Je me voyais en train de virer folle en écoutant les recommandations de la spécialiste. « Quessé je vais faire!? » Ah et surtout que je venais de pondre ma deuxième progéniture et que mini bonhomme aimait beaucoup mes biberons humains, fak la « deuzan » allait devoir être bien patiente…




Donc à toutes ces femmes qui n’ont pas le don de rester à la maison à temps plein comme moi et que par hasard vous n’avez pas le choix, voici un kit de survie de 6 conseils :

  1. Lâche prise sur « mon enfant écoute trop la télé! » On va l’admettre, avoir un « deuzan » qui ne veut faire qu’à sa tête, qui ne veut rien écouter et qui crie à tout bout de champ pour réveiller son petit frère, la télévision ouverte plus qu’à l’habitude, on s’en balance!
  2. Des dîners « santé » ou pas…. Un grilled cheese, du macaroni blanc ou des céréales pour dîner, ça n’a jamais tué personne. Pour une semaine ou deux, ce n’est pas bin bin dramatique… ton enfant n’en mourra pas pis en plus ça se peut très bien qu’il soit bien heureux de manger des grilled cheeses chaque midi.
  3. Lave ta vitre de porte patio… pourquoi ? Parce que pendant que ton mini te sucera ton lait humain, ton « deuzan » voudra aller jouer dehors avec des minis voitures dans la pelouse (c’est la seule affaire qu’il peut faire pendant sa convalescence). Tu devras le surveiller de l’intérieur par la vitre de la porte patio… elle doit être bien lavée si tu veux bien surveiller.
  4. Le ménage… le fucking ménage… tu peux oublier ça pendant tout le temps de la convalescence… ton « deuzan » va tout démolir au fur et à mesure.
  5. Tes nuits… couche toi bin bin tôt parce qu’on va être honnête, tes nuits seront scrap pour un certain temps. Lâche prise sur « faut pas qu’il prenne un mauvais pli » et couche-le avec toi dans ton lit !!! Beaucoup plus simple et tu n’auras pas à te lever aux 30 minutes.
  6. Les jeux de table seront tes meilleurs amis! Demande à ton entourage de t’en prêter pour en avoir une tonne, parce que ce sera très winner pour changer les idées de ton enfant qui voudra aller courir dehors ou sauter dans la piscine.

Donc voilà, bonne chance à toi mom, ce ne sera pas facile, tu vas peut-être virer folle, mais tu vas survivre… avec des cernes en bonus à la fin de tes semaines avec ton enfant à la maison. Et disons-le, maudit qu’on aime nos enfants, mais on aime aussi la garderie parfois!

Share

Profession : Éducatrice en CPE et maman à temps plein.  Super Skillz : Je suis la "pro" du ramassage dans la maison... je déteste quand c'est le bordel.  Addiction : les cappuccinos glacés du Tim Horton, les bisous, les câlins et le magasinage (une vraie dépendance selon mon chum) Escouade : Une "bébé poule", maintenant devenue une "grande poule", un papa poulet et un jour, quand la vie le décidera, d'autres bébés poussins viendront combler notre escouade.  Armes : mes yeux... ils parlent beaucoup !!!  Humour : humour spontané et sarcastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.