Comment j’ai survécu à la McSalle-de-jeux

Comment j’ai survécu à la McSalle-de-jeux

Entre vous et moi, la salle de jeux d’un McDonald, c’est pire qu’une guerre mondiale. Je vous fais le récit de ma première et dernière visite dans ce monde parallèle de la grande arche dorée.

Ma fille est de nature hyperactive-énergique-vigoureuse ++ et j’avais une sortie de planifiée durant la soirée qui requérait environ 2 h sans trop pouvoir s’énerver. Je me suis dit que d’aller au McDo pour « manger » et dépenser son trop-plein dans les tuyaux de hamster avec d’autres amis lui ferait le plus grand bien et m’assurerait un semblant de contrôle pour ma soirée.

Apparemment, je n’étais pas la seule mère à avoir pensé à ça cette journée-là! C’était la cohue la plus totale dans le « resto ». Des files de gens qui attendent leur tour devant le robot-écran pour commander, des files de gens qui attendent que leur numéro-d’invité soit crié pour enfin récupérer leur sandwich au gras trans.




On récupère notre bouffe, on survit à la foule et j’aperçois à l’horizon une table libre directement dans la salle de jeux tout près des fameux tuyaux. C’est notre jour de chance, comment se fait-il que personne ne l’ait vue! C’est en poussant la porte que j’ai compris pourquoi cette table était libre. Derrière les vitres probablement blindées, on ne l’entend pas, mais les enfants hurlent leur vie sans raison, comme s’ils venaient de se faire arracher un bras, genre! Bon je prends sur moi, ce n’est pas vraiment grave si on ne s’entend pas parler, on n’est pas ici pour discuter de toute façon.

On commence à déballer notre nourriture; mon cheeseburger est bien à la vue du petit enfant qui est en équilibre illégalement sur le dessus d’un tuyau adjacent à notre table. Évidemment la meilleure idée qui lui passe par la tête à cet instant-là, c’est de cracher sur mon snack! Je lui lance un de ces regards de feu (tsé celui qui fait généralement trembler ma fille), il me regarde, m’affronte et me sourit à pleines dents. Si vous saviez toute la violence qui m’a traversé l’esprit à cet instant! Je cherche alors ses parents du regard pour savoir qui sont les maudits parents qui savent pas élever leur enfant! Niet, c’est le désert… aucun parent dans la salle de jeux ! Ils sont tous en dehors des vitres à siroter tranquillement leur Mc Café latté la face dans le journal. Je comprends donc qu’ici, c’est une cage à enfants et que c’est la loi de la jungle! Ça explique pourquoi le plus vieux taxe les plus jeunes à l’entrée de la glissoire, pourquoi y’en a un qui a le pied dans la face d’un autre pour le maintenir au sol, pourquoi les plus frêles se font piétiner, pourquoi les petites filles se tirent les cheveux dans un coin inatteignable du module, pourquoi y’a un bébé sans couche qui tourne autour des poteaux.

Mon cerveau était en décision : j’envoyais ma fille à la guerre ou on quittait sans aller jouer et c’est moi qui allais en guerre. Résultat : J’ai été me chercher un Mc Café latté.

 

Marie-Êve Plamondon

Share

Profession : Je suis la "plus meilleure" maman de ma fille et quand il me reste du temps je suis agente de soutien administratif Super Skillz : Gérer les conflits sans saigner du nez, mon kraft dinner est délicieux, faire la vaisselle avec la petite dans les bras et réussir à partir la sécheuse avec mon pied, raconter des histoires quand même cohérentes aux enfants le soir en sautant volontairement des pages. Addiction : mon iPhone... Si tu y touches, t'es mort(e)!!! Escouade : une terrible Godzilla-de-4-ans-en-tutu à presque temps plein, un chihuahua de poche. Arme : "Attends pas que je compte jusqu'à trois"... Pouvoir magique: Faire disparaitre le chocolat avant même que ma meute l’ait aperçu. Je pense à leur santé ! Humour : Cinglant... mais je vous le jure, ça me rend tellement attachante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.