Élever ses enfants loin

Élever ses enfants loin

Lorsque ma fille avait 9 mois, j’ai pris la décision d’aller rejoindre mon chum en Alberta.

Je ne savais pas si j’étais pour y déménager pour toujours ou jusqu’à la fin de mon congé de maternité.

Finalement, la fin de mon congé de maternité est arrivée beaucoup plus vite que prévu.

Sur un coup de tête, j’ai décidé de rester à Edmonton.

Et ce fût la plus belle et la plus horrible décision de ma vie : j’ai fait une dépression. Littéralement. Je pleurais chaque soir (mon pauvre chum) parce que je n’avais pas de job et que j’étais prise dans un petit appartement dans un sous-sol, sans amis ni famille.

Les gens m’invitaient à faire des sorties et je refusais, j’étais vraiment down.




J’étais loin d’imaginer que ça ressemblerait à ça d’élever son enfant loin de sa famille :

  • Les appels Facetime pendant lesquels t’as le motton dans la gorge parce que ta famille te manque
  • La peine que tu as quand tu penses qu’ils ne voient pas tes enfants grandir (sauf sur photos)
  • Les centaines de dollars investis en billets d’avion et/ou en gaz.
  • Voir tes amis se faire des soirées et ne pas pouvoir y être
  • Les grands événements que tu manques, tels une amie qui accouche, un baptême, un mariage…

Sauf qu’un matin j’ai décidé que c’était assez. Que j’allais profiter de la chance que j’avais de pouvoir refaire ma vie. Ma fille allait parler anglais, j’allais me trouver une job, j’allais être plus positive. Et ça fonctionné. En voyant mon déménagement comme du positif, ma vie s’est replacée.

À toi la maman loin, malgré que ce soit parfois difficile tout ça, n’oublie jamais que si tu es loin, c’est qu’il y a une raison. Le bien de ta famille? Meilleure job? Meilleur mode de vie ?

Dis-toi aussi que quand t’as de la visite qui débarque chez vous, c’est méga festif ! Dans le temps des Fêtes tu profites 1000 fois plus des beaux moments.

Avec le temps, la peine est moins présente et on s’y fait, j’te promets.

Share

Profession :  Tourisme & Ventes  Super Skillz : Rire vraiment mal & entrer une épicerie au complet + 1 bébé en un seul voyage Addiction : Netflix & Cuisiner Escouade : Un bébé fille, un chum, un chien & un poisson.  Armes : Mes yeux quand je suis pas contente Humour : Sarcastique 

Comments

  1. Tellement vrai j’habite a Edmonton en Alberta aussi depuis presque 6 ans par contre moi mes 2 enfants sont nés ici ! Pas toujours facile detre loin mais tellement gratifiant quand ont regarde le cote positif des choses et de voir toutes les belle chose que lont peux apporter a nos enfant ici 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.