La peur d’oublier

La peur d’oublier

La mémoire est une faculté qui oublie. Certaines personnes ont une mémoire phénoménale. Avec elles, on a parfois l’impression d’être en présence d’une encyclopédie ou d’un almanach ! Je pense entre autres aux gars capables de dire qui a gagné la coupe Stanley en 1982 et qui connaissent même le score final ! Et il y en a d’autres, comme moi, qui ont besoin de se trouver des outils pour ne rien oublier et à qui on doit parfois répéter plusieurs fois la même chose.

Je sais que je n’ai pas une très bonne mémoire. Bon, je ne suis pas comme Doris dans Nemo, mais j’ai souvent besoin d’un petit coup de pouce. D’ailleurs, j’aime beaucoup que Facebook me rappelle à chaque jour des souvenirs de ce que j’ai mis en ligne le même jour d’une autre année. À part les événements importants comme un anniversaire, je ne me rappelle pas qu’il y a 2 ans j’ai été patiné avec les enfants et qu’on a mangé une fondue pour souper par exemple ! Moi, j’aime que Facebook me rappelle ce genre de choses. C’est aussi un peu ce que font les photographies. J’ai toujours aimé prendre des photos. J’ai eu mon premier Kodak pour ma fête de 10 ans je crois et dans mon temps c’était des appareils avec des pellicules à développer ! Je suis loin d’avoir des talents de photographe, mais pour moi, toutes les photos que j’ai pu prendre représentent un tas de souvenirs. Des souvenirs que ma tête a peut-être oubliés, mais en regardant ces photos, je retrouve la mémoire et je peux revivre des événements du passé.




Qu’on ait une mémoire d’éléphant ou celle d’un poisson rouge, il faut parfois se trouver des trucs. Il y a bien sûr une différence entre oublier d’acheter une pinte de lait et oublier un anniversaire. Il y a aussi la fréquence des oublis. Si c’est récurrent, la nécessité d’utiliser des moyens externes est encore plus nécessaires. Par exemple, il serait impossible pour moi de ne pas avoir d’agenda. J’utilise encore un bon vieil agenda papier. J’inscris toute ma vie à l’intérieur : mon horaire de travail, mes rencontres, nos rendez-vous, les sports des enfants, les compétitions, les fêtes d’amies… etc. Je suis aussi encore à l’ère du «post-it». Ces petits bouts de papiers jaunes qu’on peut coller un peu partout sont une merveilleuse invention du 20e siècle ! J’adore aussi me faire des listes, surtout pour l’épicerie, même si j’ai une application géniale sur mon téléphone.

Le cellulaire est devenu un organe vital… impossible de vivre sans lui ! Il contient plusieurs informations que nous n’avons plus à apprendre par cœur. De nos jours, plus personne ne se rappelle les numéros de téléphone. Je suis certaine que plusieurs d’entre vous ne connaissez même pas le numéro de votre mère, de votre meilleure amie ou même celui de votre conjoint. J’ai lu quelque part que jamais notre mémoire ne s’est trouvée à ce point hors de nos têtes. Je trouve que c’est très bien dit et que c’est la réalité. Nos téléphones, nos tablettes et nos ordinateurs représentent le disque dur externe de notre mémoire.

 

Share

Profession : Super-mom et infirmière Super Skillz : Modifier ma vision et mon ouïe pour ne pas voir le bordel ou ne plus entendre les enfants crier! Addiction : La poutine, la poutine et la POUTINE!!!  Escouade : mes 4 cocottes, mon chum, ses 2 poulettes et notre pug Arme : J'utilise le compte à rebours: 5-4-3-2-1. BOUM  Humour : Les niaiseries de la vie quotidienne 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.