L’amour c’est pas juste pour les autres

L’amour c’est pas juste pour les autres

C’est l’histoire d’une fille nommée Anais (nom fictif pour but du texte). Anais, mère de famille, se met la barre haute pour rendre tout le monde heureux autour d’elle. Elle fait des millions de choses dans une journée; les lunchs de tout le monde, le ménage, les paiements de comptes, la gestion des crises, etc… T’sais comme une fille bien amoureuse de son conjoint et de ses enfants, elle veut leur donner tout, jusqu’à s’oublier elle-même.

Anais réussit haut la main à faire de sa maison un nid rempli de bonheur et d’amour et elle en est fière. Mais il continue à manquer quelque chose. Un peu d’amour d’elle-même, parce que l’amour elle le donne tous aux autres et le soir elle verse une ou deux larmes parce que personne n’a pensé à elle dans la journée. Anais travaille 40 heures par semaine, tout comme son conjoint, et elle aimerait que les tâches soient partagées un peu plus équitablement. Elle lui dit, mais sans plus, parce qu’elle aime voir sa marmaille jouer et être heureuse. Les semaines passent et les quelques larmes versées le soir se transforment en grosses larmes secrètes dans la douche.




Un jour, Anais a décidé de ne pas rentrer au travail, elle n’en avait pas la force. Elle a laissé les enfants à l’école et elle est revenue à la maison pour s’isoler au salon, les rideaux fermés. Elle est restée étendue sur le sofa à verser ces larmes d’épuisement qui ne pouvaient s’arrêter. Lorsque son conjoint est arrivé à la maison et qu’il l’a aperçue au salon sans les enfants, les yeux gonflés, il a vite compris. Anais n’en pouvait plus!

Tout ce qu’Anais demandait depuis ces semaines, ces mois, ces années, c’était de se faire entendre. Elle avait besoin d’amour, d’aide et de reconnaissance. Anais a le droit de se sentir comme une femme valorisée. Son conjoint a attendu toutes ces semaines, mois et années pour enfin se rendre compte qu’elle avait, elle aussi, besoin d’amour.

Pourquoi attendre pour se dire JE T’AIME? Pourquoi attendre pour se dire MERCI? Pourquoi attendre que quelqu’un soit au bout du rouleau pour enfin l’écouter?

Anais mérite d’être heureuse autant qu’elle répand le bonheur dans sa famille. Toi, la femme qui se sent triste, tu mérites d’être heureuse. Aujourd’hui je dis : Anais je t’aime!

 

Laurence Roy

Share

Profession : Professionnelle de l'assurance Super Skillz : Diplôme en multitasking Addiction : Information secrète (ma mère va lire mon blog!)Humour : Es-tu prêt?Escouade : Mon partenaire de vie, mon garçon d'un an et les 2 bébittes à poils, le chat et le chien. Arme : Mon regard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.