Les fenêtres, nouvelles oeuvres d’art moderne

Les fenêtres, nouvelles oeuvres d’art moderne

J’adore les fenêtres, j’adore la lumière qu’elles apportent à ma demeure. J’aime la lumière naturelle et la vue sur le nid d’oiseaux dans l’arbre. J’aime la vue sur mes enfants qui jouent dans la cour et … Quessé ça?

Depuis que j’ai des enfants, il n’y a pas que les verres dans mes lunettes qui se salissent sans même que j’aie le temps de dire «Windex»! Mes fenêtres, mon havre de lumière infini et grand, mes fenêtres sont sales.

Je n’ai jamais autant lavé de fenêtres que dans les deux dernières années. Mais, par une belle semaine de juillet, je suis tombée malade… et mes fenêtres aussi. C’est à ce moment que j’ai réalisé que mes fenêtres étaient devenues des oeuvres d’art moderne!




Je ne sais pas si c’est la fièvre ou ma santé mentale défaillante, mais je me suis amusée à trouver des images dans toutes les taches de mes fenêtres. Comme un test Rorschach, je m’imaginais trouver la signification de ma personnalité ou, pourquoi pas, de ma vie. Des petites taches dans le salon, de grandes taches dans la porte patio… mais… comment ça donc? Comment mes enfants peuvent-ils salir autant mes fenêtres alors que je passe mes journées à leur laver les mains? À laver leurs chaises hautes et ranger la vaisselle sale? Ils ont donc le super pouvoir des petites mains sales!

Je me suis dit que si je voulais avoir la vue libre de traces de petites mains dans mes belles fenêtres, soit je lave aux 10 minutes, soit je reste en permanence debout pour regarder dehors! Peut-être existe-t-il une association de mères laveuses de vitres anonymes ou je ne sais pas, les accros de fenêtresanonyme… je ferai mes recherches.

Je devrais reconsulter mon test Rorschach, peut-être qu’il me suggèrerait de m’acheter de beaux rideaux, qui sait!

 

 

Share

Profession : Accompagnante à la naissance et super-maman à la maison Super Skillz : Je peux tout faire avec presque rien. Ma créativité n’a pas de limites Addiction : Mes bébés, le tricot, la lecture, la musique et tout ce qui rend la vie meilleure Escouade : Une Minou d’Amour, un Loulou et un contrôleur ferroviaire. Armes : Mon silence… lourd silence… Tu ne veux pas vivre ça Humour :  Sarcastique, sanglant, grivois, douteux…… bref à saveur du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.