29 choses que j’ai découvertes en devenant parent

29 choses que j'ai découvertes en devenant parent

Tout le monde sait bien que devenir parent, ça change une vie. En théorie. En pratique, on a beau dire qu’on est prêt… C’est impossible. Comment peut-on se prétendre prêt à quelque chose qu’on ne connaît pas? Voici quelques trucs que l’on a expérimenté ;

  1. Oublier ce que c’est de manger un repas chaud.
  2. Oublier ce que c’est de manger un repas sans interruption.
  3. Découvrir que tu peux avoir une petite émotion quand tu manges un repas chaud sans interruption.
  4. Devenir ultra efficace pour prendre ta douche, parce que t’as plus le temps pour ça, non plus si ton bébé pleure (un bain tu dis? c’est quoi?).
  5. Pleurer toi-même. Pleurer souvent. Pleurer pour rien. Pleurer d’épuisement. Pleurer de bonheur.
  6. Vivre une des pires expériences sur Terre : un bébé qui pleure pendant que tu conduis.
  7. Réaliser que les forums, y’a un peu de bon quand tu te poses des questions (parce que oui, tu t’en poses beaucoup plus que tu pensais), mais aussi beaucoup de bullshit. Tout pour te rendre encore plus parano si tu l’es déjà. Parce que ton bébé fait probablement de l’épilepsie ou va faire une crise cardiaque sous peu.
  8. Te surprendre d’avoir hâte que ton bébé fasse caca. Si ça peut l’aider, il force autant que Louis Cyr, le pauvre.
  9. Renier les pantalons qui ont des boutons. Pourquoi ça existe, déjà!? Fuck that shit!
  10. Te sentir coupable de sacrer près de ton bébé.
  11.  Te dire qu’au fond, t’arrêteras de sacrer quand il aura l’âge de comprendre ou de répéter.
  12. Te sentir coupable de te dire ça.
  13. Accepter de te sentir coupable pour une couple d’affaires, finalement.
  14. Voir que tu peux être très créatif inconsciemment pour lui trouver des surnoms. Qu’est-ce que tu veux, ça sort tout seul des fois (mon petit chaton-loup!?).
  15. Essayer de ne pas échapper ces petits surnoms en public.
  16. Apprendre qu’il existe un son encore plus apaisant que celui des vagues ; celui de ton bébé qui respire la nuit.
  17. Te rendre compte que tu as beaucoup changé quand ça te dérange pas d’attraper du pipi ou du vomi au vol, à mains nues.
  18. Considérer la fontanelle comme le Saint Graal. Ne pas y toucher. En prendre extrêmement soin. Tu peux voir son cœur battre là-dedans!!
  19. Accepter le fait que ta pudeur est en voie de disparition. Quand quelqu’un (ou plusieurs quelqu’uns) a vu ta hum hum qui ressemble à un gant de baseball ou t’a tâté un sein pendant 45min pour faire sortir 3 gouttes de colostrum, ou que ça te fait plaisir qu’une personne t’observe attentivement allaiter pour te conseiller… tu peux considérer que tu peux dire adieu à ta pudeur. Adios, contente de t’avoir connue!
  20.  Expérimenter le paradoxe entre la fierté des progrès de ton bébé et la nostalgie de le voir grandir aussi vite.
  21. Constater que l’expression « ils grandissent trop vite! » prend tout son sens, soudainement.
  22. Réaliser que tu as jugé beaucoup de parents dans ta vie et que t’aurais pas dû.
  23. Continuer de juger un petit peu, quand même. Parce que ton bébé est tellement THE bébé, comparé aux autres!
  24. Te découvrir une force surhumaine. Dormir? Pfff, c’est pour les faibles. Tu dormiras sereinement dans ta prochaine vie (extra: envier les parents d’ados. ÇA, ça dort.)
  25. Comprendre qu’il n’y a pas grand chose que tu ne ferais pas pour ce petit être, même s’il t’empêche de dormir, qu’il prend tout ton temps et toute ton énergie.
  26. Hésiter à parler de tout ça aux autres filles pour ne pas les décourager, parce que ça doit être pour ça que t’avais jamais entendu parler de toutes ces choses. En même temps, faut bien qu’elles sachent dans quoi elles s’embarquent.
  27. Avoir un petit peu la chienne quand tu te dis que ça ne fait que commencer…
  28. … mais te rassurer de voir que finalement, tout le monde passe par là!

 

Et vous, que rajouteriez-vous à cette liste?

 

Share

Profession : Agente de communications / édimestre Super Skillz : l’orthographe et la grammaire… sorry. Addiction : Beaucoup trop. (caramel, café, chips, musique…) Escouade : chien frisé, chum frisé, bébé chauve. Arme : le pouvoir infini du sarcasme Pouvoir magique : toujours trouver du temps pour des choses non essentielles Humour : à temps plein

Comments

  1. Que chaque bébé est différent, et que ça se peux que ça sois easy. Pis de pas écouter le négatif autour….les « attends tu vas voir CA VA CHANGER!! »..ou pas. Mon bébé dors. Y’aime ça. Que veux tu, je suis lucky oui. Mais mon allaitement a été a ch%?r. Bref en deux mot LET GO !

  2. Te sentir seule au monde même si t’as un super conjoint et un entourage en or…c’est quand même toi qui a la responsabilité/planification/conscience/culpabilité/inquiétude suprême en tout temps!

  3. En pleine discussion animée avec d’autres mamans de la garderie sur les « séquelles corporelles » de la grossesse, mais que c’est donc pas grave puisqu’on les aime tant ces petites bêtes-là. C’est à ce moment précis que ta très chère progéniture vient tenter d’attirer ton attention en manipulant allègrement entre ses petits doigts ton mou de bedaine!

  4. Ne plus pouvoir aller aux toilettes seule sans crise de bacon devant la porte

  5. Marie-Lou Borduas Says: octobre 19, 2016 at 5:31

    Limiter les voyages en voiture avec bébé de 30 minutes et plus. Ta mère est à 300 km de toi? Elle a hâte de revoir sa petite-fille de 9 mois? Ben qu’elle se déplace! Parce que si chaque voyage au coin de la rue est une aventure, imagine Québec-Montréal seule avec bébé qui braille sa vie et qu’on doit s’arrêter dans 3 haltes routières pour nourrir/langer/consoler/autre. Du coup, tu trouves que Montréal, c’est devenu loin en t******. Ajoute à ça les tempêtes de neige, la canicule sans air climatisé en plein traffic… ah pis je vous ai pas dit? Si elle a dormi tout le long, fais une croix sur ta sieste-en-même-temps-qu’elle (f***ing bulls**t) en arrivant, parce que non seulement t’as scrappé sa routine, mais en plus, elle va mal dormir cette nuit si elle se sera pas dépensée après le voyage.

Répondre à Karine G. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.