Bienvenue sur la route du Dating

Bienvenue sur la route du Dating

Trouver l’amour en 2019 ç’est comme le jeu Serpents & Échelles. Tu peux avoir des montées, des descentes, tout ça dans la même partie. Tu penses avoir avancé de 10 cases, mais au fond tu recules de 2. Tu en vois de toutes les couleurs, comme les pions du jeu.

La société de la consommation temporaire du bonheur est sur le point de réécrire les belles histoires d’amour.  Je ne ressens plus l’amour fondamental, le vrai, celui du cœur, comme je pouvais le sentir plus jeune. À ma séparation, j’étais contre cette mentalité de dating et je me suis fait prendre dans la vague. J’me suis mouillée et j’y ai gouté. J’ai gouté au bonheur excessif, le thrill de se sentir vivante parce que je n’avais pas d’attache. De faire ce que je veux avec qui je veux, quand je veux. Après plusieurs années en couple, j’ai eu une rage de liberté. J’avais envie de vivre sans douleur, sans peine, sans obligation, juste de vivre à cent milles à l’heure, comme les milléniaux.

Pis j’ai rencontré, toi, le gars qui tenait le mur que j’ai frappé. J’me suis attachée, pis toi un peu moins. J’ai compris, à ce moment, que je restais la petite fille amoureuse. J’suis redevenue la fille avec tellement d’affection à donner que si l’amour mettait fin à la pauvreté, la Terre serait une richesse. Pis nous deux, c’était pas un conte de fées. Tu m’as fait vivre des émotions pas toujours cool. Comme celles qui sont dessinées sur la p’tite face du bonhomme à baboune au mur de la garderie. J’me suis accrochée à toi comme une araignée à sa toile. Une araignée qui, même prise dans la tempête, reste accrochée à ce p’tit fil qu’elle a fabriqué. Puis, c’est là que j’ai compris que j’ai gouté à ma propre médecine. Toi, t’étais encore dans le monde du : «je vais peut-être trouver mieux». Et moi, j’étais prête pour du sérieux.

Donc, je t’ai souhaité la meilleure des chances dans ton monde des réseaux sociaux, des rencontres internet… t’sais, ce monde fake. Pis aujourd’hui, j’ai d’la peine, parce que chaque fois que j’te pousse au loin, tu reviens juste au moment où je commençais à sourire. Tu reviens, mais tu restes encore cette personne froide qui s’mouillera jamais dans mon océan d’amour.

Fait que ça se termine que c’est l’histoire de deux personnes qui étaient prises dans le trafic du dating pis qui se sont rencontrées à une lumière rouge. Une des deux a décidé d’ouvrir son cœur et l’autre non. Le temps file, la lumière est maintenant verte. Tu continues ton chemin sur le Boulevard Dating et moi je tourne à droite.

 

Share

Profession: Dans un domaine où mon cerveau peut souvent sentir le brûlé Superskills: faire beaucoup de lavage sans que personne ne s'en rende compte Addiction : Le silence ! Juste plate que ça n'arrive jamais! Escouade : Mon mini, le chien, le chat et moi (l'esclave d'eux!) Arme: La SAQ! Humour: Même moi j'me trouve drôle.

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.