Chacun sa recette

Chacun sa recette

Premièrement, je voudrais lever mon chapeau à toutes les mamans à la maison. Vous êtes clairement des saintes. Vous arrivez à faire quelque chose que j’ai eu toute la difficulté du monde à faire pendant quelques mois ! Je sais à quel point c’est beaucoup de travail. Pour ma part, cette vocation n’est pas pour moi.

Je fais partie de ce faible pourcentage de femmes : je n’avais pas encore accouché, mais j’avais déjà tellement hâte de retourner au travail. Non, nous ne sommes pas des monstres. Oui, nous aimons nos enfants. Je fais partie de ceux qui ont besoin d’être stimulé mentalement. Mon travail m’oblige à jongler entre dix milles choses à la fois et c’est oh combien valorisant à la fin de la journée! J’adore le sentiment du « devoir accompli » quand 17h sonne!

Ce n’est pas que je ne suis pas capable d’avoir ce sentiment avec mes enfants mais soyons honnête. Pour moi, avoir réglé trente-cinq problèmes de production ou de livraison dans une journée est plus stimulant que quand j’ai ENFIN réussi à plier ma quatrième brassée de lavage de la journée, entre deux boires du p’tit en poussée de croissance. Les deux ont leur degré de satisfaction, mais il y en a un qui est plus « plate » que l’autre à faire.

J’ai besoin de temps où je peux me dépenser mentalement pour apprécier le temps que je passe avec mes enfants. J’adore être avec eux et profiter de chaque moment avec eux. C’est pourquoi je fais partie de celles qui sont retournées au travail lorsque Bébé avait environ 6 mois. Pour être tout à fait franche, le congé en question a été long…un peu moins au premier bébé vu que c’était l’été, les vacances… Mais, j’ai tout de même compté les semaines qui me séparaient de mon retour en force dans mon rôle de superwoman au travail.

Non, je ne suis pas un monstre.

Non, je ne suis pas égoïste.

Non, je ne regrette rien.

Mes enfants ont besoin d’une maman qui se sent bien autant physiquement que mentalement.
Et si c’était ça la recette parfaite pour moi ? Je crois bien sincèrement que c’est le cas.

Alors, rassurez-moi, je ne suis pas la seule comme ça ?

Share

Profession : dispatch de production Super skillz : faire des miracles avec ce qui reste dans le frigo Addiction : les jujubes Escouade : un pré-ado de 3 ans, une 10 mois anti-dodo, un barbu, 2 chiens en surpoids et une gang de poules ! Armes : mon décompte de 1 à 5 Humour : un mélange de sarcasme et de jokes de gars.

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.