CONTRE TOUTE ATTENTE, J’AIME LE CAMPING

CONTRE TOUTE ATTENTE, J’AIME LE CAMPING

On va mettre les choses au clair tout de suite : j’aime le luxe et le confort. J’aime aussi me faciliter la vie. J’aime les gens et les choses, quand ce n’est pas compliqué. Et les enfants sages, aussi.

 

Quand j’étais petite, nous allions en camping aux États-Unis, en Gaspésie, à Niagara Falls. Quand il pleuvait, mes parents nous emmenaient au motel. Oh, comme j’ai souhaité de la pluie pendant mes vacances quand j’étais enfant!  

 

Jusqu’à récemment, je croyais que mes parents aimaient le camping.  Ce n’est que dernièrement, en parlant avec ma mère, que j’ai compris que nous allions en camping parce que ça ne coutait pas cher! Et parce que mon frère et moi pouvions courir partout. Sans déranger personne.

Au début de ma vie adulte, j’ai travaillé dans l’industrie du voyage et bénéficié de promotions extraordinaires. J’ai beaucoup voyagé. Le camping était loin derrière moi.  Je prenais goût au luxe! Puis, arrive dans ma vie un conjoint qui adore le camping. Des enfants. Une hypothèque. Adios Club Med, bonjour le camping…

 

Camping, première expérience

Notre première expérience en camping fut mémorable. Poussette, parc de bébé, matelas gonflables et tout le tralala… avec la grande tente empruntée à ma cousine. Une tente si grande qu’on la surnomme le cégep. Tout faire rentrer dans notre voiture fut une tâche grandiose et un tel exploit que nous sommes arrivés le soir au camping… NE JAMAIS MONTER UNE TENTE QUAND IL FAIT NOIR.

 

3 ans plus tard. Camping deuxième expérience

La mémoire étant une faculté qui oublie, et les factures étant récurrentes, nous avons récidivé l’expérience du camping. Sans poussette ni parc de bébé. Et avec une nouvelle tente pour 6 personnes (pour 6?! Une fois les 2 enfants et nous installés dans cette tente, il n’y a pas de place pour une autre personne!). Bref, nous avons plus d’espace dans la voiture et sommes maintenant beaucoup plus efficaces pour paqueter l’auto et arriver au camping avant la noirceur!

 

Direction North Conway, car si j’accepte de récidiver l’aventure de camping je pose mes  conditions :

  1. I camp if I shop (si je campe, je magasine!) ;le camping est à mi-chemin entre le Mont Washington et les outlets
  2. Je ne monte pas la tente. Mon chum et ma plus grande s’en chargent
  3. J’ai mon verre de vino de camping
  4. Un soir, on soupe au resto. Un bon resto.

 

J’avoue avoir beaucoup apprécié la petite plage du camping, le canoé, le feu de camp, le plein air, voir les enfants courir dehors, chanter et jouer (et aussi mon vino et mes nouveaux vêtements).  D’ailleurs, avec ma nouvelle tunique à la salle de bain du camping, je me suis fait dire : You don’t look like you’re camping.(tu n’as pas l’air de camper!)  À voir la tête de mon interlocutrice lorsque j’ai répondu Thank you… je crois que ce n’était pas un compliment! Tant pis.

 

1 an plus tard. Camping, troisième et quatrième expériences

 

Je deviens presqu’une experte. Je me permets même de vous partager mes trucs :

Voici donc mes conseils pour aimer le camping :

  1. Équipez-vous de bacs.
  2. Un bac pour la vaisselle (assiette, ustensiles, bols et verres en silicone rétractables, verres à vin, poêle, casseroles, papier d’aluminium, une cafetière de camping (un fouet pour les cafés lattés), linges à vaisselle, bac pour laver la vaisselle).
  3. Un bac pour les essentiels : allumettes, lampes de poches, corde à linge, épingles à linge, marteau, ciseaux, nappe, ziplocks, sacs poubelle, trousse de premiers soins, chasse-moustique, allume –feu, papier journal, gel désinfectant (type Purell), petit balai, et un tire-bouchon!
  4. Un bac pour les jouets : ballon gonflable, sceaux et pelles, raquettes et balles, etc.).
  5. Un petit bac ou panier pour les articles de toilette (savon, shampoing, brosse à dents, brosse à cheveux, élastiques, etc.).
  6. Des matelas gonflables confortables et des oreillers.
  7. Un sac de couchage double (parce que je déteste être prise comme une momie).
  8. Une glacière électrique (pas de glace qui fond dans la glacière)
  9. Des chaises pliables
  10. Demandez un site près du parc

Voici une liste complète de ce que vous aurez besoin en camping : liste de Coup de Pouce

 

Je dois même vous avouer que je prends plaisir au camping. Les enfants s’amusent. Je ne passe pas mon temps à leur dire de ne pas faire de bruit, de ne pas courir. J’apprécie le calme de la nature le matin et le plein air. Je préfère le camping en famille plutôt qu’un hôtel chic ou un bed &breakfast avec les enfants, loin de la télé et des écrans. Le camping, c’est la liberté et le plein air et c’est super pour des vacances en famille et le budget! Ça rend même les enfants sages.

 

Share

Profession : Génératrice d’idées Super Skillz : Créativité et idées farfelues. Même quand je dors. Addiction : Le Mouvement WIM. Escouade : 2 filles et un Français Arme : Ma liberté d’expression Pouvoir magique : Mes bisous anti-cauchemar Humour : Créatif et sans limite

Comments

  1. Merci pour ce partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.