De quoi j’ai l’air?

De quoi j’ai l’air?

Ce matin c’est l’angoisse totale, je vis un moment terrible, le cauchemar de la garde-robe désuète.

Avant d’aller plus loin, sachez que je ne suis pas du tout une victime de la mode. Je suis une victime du temps qui passe plus vite que je ne le voudrais et des années successives de grossesse et d’allaitement. J’ai brutalement pris conscience de l’état de mes cintres négligés ces cinq dernières années. Oui, je porte les mêmes vêtements, majoritairement pris en friperies, depuis cinq ans. Depuis ma première grossesse. Trois enfants plus tard, je me sens usée par mon look et j’ai peur.

De quoi j’ai l’air?

De quoi j’ai l’air avec mes chandails étirés par le temps et les bedaines rondes? De quoi j’ai l’air avec mes cardigans troués d’usure d’amour dans le temps? De quoi j’ai l’air avec mes bobettes molles qui datent de l’époque où je fréquentais les bancs d’école? De quoi j’ai l’air dans mes joggings qui font des peluches à des endroits que je ne pouvais pas imaginer?

J’ai l’impression de m’être oubliée dans une autre époque, mon miroir ayant oublié de me renvoyer mon reflet et mon goût vestimentaire. Je repense aux autres mamans de la garderie de mes enfants, toujours si belles, si soignées. De quoi j’ai l’air, moi, à côté d’elles? Comment mon chum peut-il avoir encore de l’estime pour ma personne? Comment peut-il encore oser me dire que je suis belle comme au premier jour alors que j’ai l’air de me négliger?

C’est vrai, j’ai négligé mon allure. J’ai préféré habiller mes enfants correctement selon les saisons et leur taille en constant changement. C’est vrai, je n’ai pas la dernière création des plus grands stylistes. Mais mon amoureux voit bien au-delà de la coupe de mon chemisier. Je sais que je ne suis pas tirée à quatre épingles, mais je préfère regarder mes enfants choisir mes vêtements et agencer mes boucles d’oreilles avant de me dire que je suis belle en me soufflant un rapide bisou en allant jouer au salon.

Je ne suis peut-être pas aussi belle que les autres mamans, mais je sais que le sourire de ma tribu et son regard sur moi sont sincères. Je sais qu’on est toute passée par des épisodes semblables à différents moments. Je me réserverai un budget nouveau style bientôt, pour mon moral et mon estime. Moi aussi je serai belle comme elles, et je ne me demanderai plus de quoi j’ai l’air.

Share

Profession : Accompagnante à la naissance et super-maman à la maison Super Skillz : Je peux tout faire avec presque rien. Ma créativité n’a pas de limites Addiction : Mes bébés, le tricot, la lecture, la musique et tout ce qui rend la vie meilleure Escouade : Une Minou d’Amour, un Loulou et un contrôleur ferroviaire. Armes : Mon silence… lourd silence… Tu ne veux pas vivre ça Humour :  Sarcastique, sanglant, grivois, douteux…… bref à saveur du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.