En se choisissant, on peut blesser et ça aussi, ça peut faire mal !

En se choisissant, on peut blesser et ça aussi, ça peut faire mal !
par

«Encore une fois, est-ce que j’ai fait ce qu’il fallait? Je n’en sais rien. Je sais que je lui ai fait de la peine et cela me fait très mal, il ne méritait pas cela. Faire le ménage, le grand ménage, mais comment vais-je y arriver, comment je vais le faire? Combien de temps cela prendra-t-il à mon cœur pour guérir et oublier, pour être capable de mieux recommencer ?

Je n’arrive pas à savoir, ici et maintenant, si j’ai fait la bonne chose. J’ai mal en dedans, j’ai peur de m’être trompée, mais comment l’aurais-je su sans le faire ? Je passerai probablement pour la méchante, la chienne, la vache, mais il me semble que cela aurait été pire de continuer et de toujours juste essayer… rien n’est guéri : ma tête, mon cœur, mon âme. Vais-je être capable, capable de tout oublier pour mieux recommencer? J’ai peur, j’ai mal.

Je ne sais pas ce qu’il pense, j’espère qu’il a compris que cela n’a rien à voir avec lui, que ce n’était pas contre lui, mais bien par rapport à moi, à ma foutue tête. Je sens qu’il m’aimait pour vrai, que j’étais considérée, mais pourquoi est-ce que je n’ai pas été capable de faire le vide et de repartir à zéro ? Pourquoi a-t-il fallu que je mêle une autre personne complètement innocente à mes maudites histoires ? Pourquoi m’a-t-il fallu faire encore du mal autour de moi?

Il ne méritait pas cela, c’est une bonne personne avec de superbes qualités, oui aussi des défauts, mais qui n’en a pas? Je ne peux exiger d’avoir la perfection, car celle-ci n’existe pas et moi la première, je suis très loin de l’être. J’aurais envie de le prendre dans mes bras, le serrer, mais le mal est fait, cela aurait été pire je crois. Je ne lui ai pas menti, je lui ai dit toute la vérité, me croira-t-il ? Je n’en sais rien, mais je sais au moins qu’envers moi, j’ai été honnête. Je me sens vide de l’intérieur, les yeux dans le vide, la vie dans le vide… rien de bien joyeux.

Je dois faire du gros ménage dans ma tête, seulement, mon aspirateur est plein de poussière et je n’arrive pas à le vider… je ne sais pas comment faire, on dirait. Ça y est, je suis encore toute mêlée.

Je reçois son message, je suis tout à l’envers, je ne sais pas quoi répondre, quoi faire, je sais qu’il m’aime, mais moi là-dedans, je ne sais plus. Cela ne fait que quelques jours et je n’arrive pas à me défaire de cette image. Revenir aussi vite, je ne crois pas que ce soit la réponse à tous mes maux… Je n’ai pas envie de lui faire de peine davantage, je n’ai pas envie de le laisser en suspens, mais je ne sais pas non plus ce qui m’attend ! Je ne sais plus, je ne sais plus ce que je dois faire, ce que je dois penser, je ne sais même pas ce que lui pense… malgré le fait qu’il m’ait écrit, je ne sais pas, je ne sais plus. J’ai l’impression qu’il me faut du temps, du temps pour réfléchir, pour tout remettre en ordre, si on peut appeler ça de l’ordre. Je sais pertinemment que tout est fini avec lui, mais je ne sais pas ce qui reste, mais c’est là, pour l’instant. Je ne sais pas combien de temps cela restera, mais j’espère de tout cœur, que cela partira bien rapidement. »

Déjà environ douze ans se sont écoulés depuis que j’ai écrit ce texte…. Si cela peut s’avérer être une petite lueur d’espoir pour celles qui hésitent à se choisir et se mettre en priorité, eh bien sachez que quoique j’aie beaucoup aimé cet homme, je ne regrette en aucun cas le choix que j’ai fait cette journée-là. Je conserve un bien bon souvenir des moments que j’ai passés avec lui et qui, probablement, ont eu un impact sur la personne que je suis aujourd’hui.

Share

Profession : intervenante sociale / éducatrice  Super Skillz : préparer la valise de tout le monde sans rien oublier, sauf mes choses à moi !!! Addiction :  les chips sel et vinaigre, les bonbons de toutes sortes Escouade : fière maman de 3 merveilleux bonheurs... ma grande germaine, mon p'tit homme et ma belle petite poupoule. À ceux-ci s'ajoutent mon complice et amour, le papa, et mes 2 gros matous vieux, presque majeurs Arme : « check ma face », pas besoin de dire un mot de plus... Humour : humour simple et accessible  qui fait simplement décrocher du rush de la vie...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.