Fille, décroche !

Fille, décroche !

Une amie m’a posé la question suivante : «es-tu capable, toi, de décrocher de ton rôle de maman?» Je me suis mise à me questionner sur mon rôle de mère… c’est quoi ça, un rôle de mère? Après réflexion, voici ma réponse :

Avant d’être une maman, on est quoi? UNE FEMME! Alors, pourquoi se changer en maman du jour au lendemain quand au départ, on est d’abord une femme? Pour être heureuse, il faut rester une femme. Pis pour être une femme, on a besoin d’avoir un homme (ou une femme pour certaines), qui nous fait sentir FEMME et rien d’autre.

Pour se sentir femme, il faut aussi penser à soi. Ici, mon mini a 6 mois et je pense déjà à ma future carrière. Pourquoi? Parce que je sais que si j’ai un travail que je vais adorer, je serai une bonne maman. Parce que je serai au départ « heureuse et femme ». Lancez-moi des roches si vous voulez, dites-moi que mon bébé sera petit juste une fois dans sa vie et que je devrais profiter de lui parce que ça va trop vite… Pour ma part, je profite de mon bébé, mais j’en suis au point où ma carrière est aussi très importante.




Oui, mon bébé est encore petit, mais pourquoi « cracher » sur une offre parce que bébé est encore petit? Avant tout je suis une femme, je l’étais avant de l’avoir dans mes bras, donc pourquoi m’enlever le rôle de femme et ne pas penser à moi et à mon bonheur personnel…? En tant que femme, je serai apte à trouver et à avoir des moments de qualité avec mon bébé, avec ma marmaille… ce sera moins en quantité, mais davantage en qualité. Et la qualité, c’est ce qui compte le plus.

Bref, je te dis fille, tout simplement, que quand on se sent femme, on peut accomplir notre rôle de maman haut la main. Et oui, pour certaines, c’est simple. Le rôle de mère et celui de femme, c’est deux choses et ces personnes-là sont capables de faire la différence. Le soir où elles sortent, la personne qui reste avec la marmaille se débrouillera et elle décroche réellement. Pis ça, c’est tant mieux pour elles! Je les félicite, parce qu’elles sont capables de décrocher du rôle de maman.

Moi, je suis ce genre de maman. J’ai besoin d’être une femme avant tout ! Je n’ai pas peur de dire : À soir, je « décaliss », arrangez-vous! Ça fait tellement du bien d’être capable de décrocher et de se dire, «ce soir, je ne pense qu’à moi». Ça ne veut pas dire que je n’aurai pas mes petits amours dans la tête durant la soirée, ça ne veut pas dire que je ne texterai pas mon chum ou ma mère pour savoir si mes enfants dorment ou s’ils ont eu leur antibiotique… ça veut juste dire que, pendant une soirée, je bois du vin, je jase d’autre chose que ma maternité avec mes amies, que je n’ai aucune espèce d’idée de l’heure à laquelle je vais rentrer à la maison et ce dont je vais avoir l’air demain matin. Pis ça fille, c’est bien important. Ne t’oublie pas dans ton rôle de maman… n’oublie pas de te sentir belle et libre… et surtout, sors… sors de chez toi… pense à toi, le temps d’une simple petite soirée. Tu en as besoin, pour être la meilleure maman que tu es déjà.

Share

Profession : Éducatrice en CPE et maman à temps plein.  Super Skillz : Je suis la "pro" du ramassage dans la maison... je déteste quand c'est le bordel.  Addiction : les cappuccinos glacés du Tim Horton, les bisous, les câlins et le magasinage (une vraie dépendance selon mon chum) Escouade : Une "bébé poule", maintenant devenue une "grande poule", un papa poulet et un jour, quand la vie le décidera, d'autres bébés poussins viendront combler notre escouade.  Armes : mes yeux... ils parlent beaucoup !!!  Humour : humour spontané et sarcastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.