Il y a du « normal » dans l’air…

Il y a du « normal » dans l’air…

Ce soir, j’ai câliné doucement mes enfants bien endormis avant d’aller moi-même au lit. Il était tard, j’étais contente de me glisser dans les couvertures pour me laisser aller dans les bras de Morphée.

Pourtant, il y avait quelque chose de différent dans l’air, comme une odeur. Quelque chose qui ne m’était pas inconnu, mais je n’arrivais pas à mettre le doigt sur ce que c’était exactement.

Ce soir, je suis sortie. Je suis allée voir un spectacle dans un resto-pub de ma superbe ville. En vedette : l’Homme et son éternel complice, qui est aussi un très bon ami. J’y suis allée avec un couple d’amis et l’éducatrice des garçons et son conjoint sont venus nous rejoindre. Ils ont d’ailleurs été chanceux d’y avoir une place, c’était plein!

Pendant l’entracte, je leur ai montré des photos de # 1 qui avait visité sa nouvelle école la veille. Des photos de lui explorant sa classe, choisissant son pupitre et rangeant ses effets scolaires… La première année, c’est quelque chose dans la vie d’un enfant!

J’en ai profité pour souper : un bon tartare de saumon accompagné d’un petit verre de pinot gris. Du bonheur sur ma table!

Quand le spectacle fut terminé, je suis retournée à la maison où m’attendait la gardienne, bien relaxe. Elle m’a fait un topo de la soirée et a quitté sur son scooter en me souhaitant bonne nuit et à la prochaine fois.

Cette soirée était parfaite. Un restaurant plein, de bons amis à ma table,  de la bonne bouffe et un bon verre de vin, de la bonne musique live dans mes oreilles.

Mon homme et mon ami, heureux, n’ayant rien perdu de leur talent, de leur fougue et de leur passion.

Mes enfants endormis, paisibles après s’être amusés avec leur gardienne qu’ils aiment tellement!

Je le répète : une soirée parfaite.

Une soirée qui sentait bon, mais qui avait quelque chose de différent des dernières semaines.

Ça sentait… comme une odeur de…

Ça sentait le « normal », la bonne vieille habitude!

Share

Profession : agente aux communications Super Skillz : réussir à jongler avec des horaires qui sont tout sauf typiques!   Addiction : les réseaux sociaux, les jujubes et les cornichons (même pas enceinte) Escouade: De la testostérone en vrac avec deux beaux garçons et l'Homme musicien (presque) parfait. Arme: les décomptes: «5-4-3-2-1» jumelé à THE regard... Humour: Spontané, ironique et simple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.