Je parle dans le vide

Je parle dans le vide

De toutes les choses qu’on a oublié de me dire avant que je devienne maman, celle que je vous présente ici est une des plus importantes. Alors faites-vous un mémo pour votre prochaine rencontre de sacoches ou faites un cadeau de shower spécial à votre cousine et parlez donc du vide.

Non, pas le vide comme une pinte de lait abandonnée dans le frigo ou comme un rouleau de papier ayant été oublié après avoir essuyé un dernier besoin. Vide dans le sens de plus personne dans ton foyer ne portera attention aux douces paroles sortant de ta bouche. Tes conseils et consignes seront très habilement esquivés par les enfants qui ont toujours mieux à faire, à découvrir. Tes histoires palpitantes n’arriveront pas à garder l’attention de ton charmant chéri bien occupé à gosser tu sais pas quoi sur une bébelle pendant que tu lui parles.

Tes enfants vont te demander d’arrêter de chanter en même temps que ton chanteur préféré, mais ne t’en fais pas, ce n’est pas parce que tu chantes mal, c’est juste parce que c’est toi qui chante. Tu vas te dire que c’est moins long aller chercher ton deux ans dans le salon pour lui mettre toi-même son pyjama que de l’attendre pendant 20 minutes et te rendre compte qu’il n’a même pas enlevé un bas.

Tu vas te rendre compte que tu parles dans le vide quand ça fait 15 fois que tu rappelles à ta fille qu’elle doit aller faire pipi et que tu la vois faire pipi sur le tapis du salon alors qu’elle fait un casse-tête. Tu vas te rendre compte que tu parles dans le vide quand tu demandes à ton chum ce qu’il aimerait manger et qu’il te répond : « Ah ouin? ».

Tu vas te rendre compte que tu parles dans le vide quand tu demandes à tes enfants : «Qu’est-ce que je viens de dire?» et qu’ils te répondent : «je sais pas.»  même s’ils étaient juste devant toi quand tu leur parlais.

Je me rends compte que je parle dans le vide la majorité de mon temps de parole quotidien. Mais je me donne le droit de ne pas répéter quand je suis tannée de tout redire 3 fois et je choisis de dire : «Je t’avais pourtant prévenu» quand une tête rencontre un coin de table.

Au fond, j’ai le droit de ne pas écouter moi aussi… des fois… pour qu’ils apprennent.

Avertissez vos mamans à venir de votre entourage, armez-vous de patience et répétez-vous que vous êtes formidables.

Avez-vous entendu?

Share

Profession : Accompagnante à la naissance et super-maman à la maison Super Skillz : Je peux tout faire avec presque rien. Ma créativité n’a pas de limites Addiction : Mes bébés, le tricot, la lecture, la musique et tout ce qui rend la vie meilleure Escouade : Une Minou d’Amour, un Loulou et un contrôleur ferroviaire. Armes : Mon silence… lourd silence… Tu ne veux pas vivre ça Humour :  Sarcastique, sanglant, grivois, douteux…… bref à saveur du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.