Juste du doux

Juste du doux

J’ai écrit le texte Juste du doux en juillet 2019. Il me semble que c’est si loin… Nous sommes en mars 2020. Nous sommes dans une période critique. Les réseaux sociaux sont enflammés et anxiogènes au maximum. Les mauvaises nouvelles s’accumulent et on doit rester chez nous, au maximum.

Au moment d’écrire ces lignes, ça fait une semaine que les enfants sont arrêtés. Malgré tout le négatif que je côtoie jour après jour, j’ai décidé de m’attarder au beau, au positif et au doux.

Bref, voici juste du doux, volume 2, spécial COVID-19.

Les enfants, l’Homme et moi sortons tous les soirs après le souper. Nous faisons une belle marche dans notre quartier et mes enfants s’émerveillent devant la neige qui fond et les voiliers d’outardes qui déchirent le ciel. Pendant ce petit moment, j’oublie que nous combattons une crise.

Je suis en télétravail et avec l’équipe, nous avons un groupe Facebook pour échanger. Souvent, j’éclate de rire devant les publications de mes collègues et ça me fait vraiment, vraiment du bien.

On est habillé en mou, tout le temps… Pis ben en mou, c’est tout le temps doux.

On regarde les vidéos magnifiques des quartiers en quarantaine d’Europe qui restent tellement vivants : ça chante, ça applaudit, ça danse sur la musique d’un DJ, tout le monde sur son balcon, si loin, si près…

Mon deux ans, qui n’a aucune idée de ce qui se passe. Il court partout, s’amuse, s’émerveille devant le printemps qui s’installe. Il danse, il chante, il parle (et crie) … Il vit sa vie d’enfant de deux ans… et ça, c’est merveilleux!

Mon six ans qui pose des questions. Il voit bien que tout ce qui arrive n’est pas normal. Il a tellement hâte de retourner à l’école qui s’amuse avec les lettres et les chiffres de manière tout à fait naturelle. Il s’exclame quand il réussit du premier coup, c’est beau à voir!

D’ailleurs il a un message pour vous tous et toutes : « Restez chez vous, parce que plus que vous resterez chez vous, plus vite moi je retournerai à l’école et j’ai plein de choses à montrer à mes amis alors, faites un effort svp. »

On peut s’en sortir ensemble. On peut gagner cette bataille ensemble. En restant chez soi et en partageant le doux…

Share

Profession : agente aux communications Super Skillz : réussir à jongler avec des horaires qui sont tout sauf typiques!   Addiction : les réseaux sociaux, les jujubes et les cornichons (même pas enceinte) Escouade: De la testostérone en vrac avec deux beaux garçons et l'Homme musicien (presque) parfait. Arme: les décomptes: «5-4-3-2-1» jumelé à THE regard... Humour: Spontané, ironique et simple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.