La fois où j’ai appelé une ligne d’écoute

La fois où j'ai appelé une ligne d'écoute
par

Dans un élan de détresse et de besoin de ventiler, j’ai appelé. J’ai lancé un appel à l’aide. Pas parce que j’avais envie de m’enlever ma vie, mais parce que mon impulsivité voulait prendre le contrôle de mon corps et de ma tête. Elle me disait de tout sacrer là, de faire des ravages avant qu’elle prenne la poudre d’escampette. Et pourtant… j’ai appelé.

J’ai appelé une ligne d’écoute, parce que dans un moment de détresse, je me sentais incomprise et ce, même par la personne qui m’est la plus chère. Une seule mauvaise communication m’a fait chavirer. Je lui avais pourtant dit que c’était une mauvaise journée.

J’ai lancé un appel à l’aide, pas parce que je voulais de l’attention, mais simplement que je voulais être écoutée. Qu’on comprenne ce que je vivais à l’intérieur. Non, mes problèmes ne sont pas insurmontables, mais ça me génère du stress.

J’ai appelé une ligne d’écoute parce que mon impulsivité prend le contrôle de tout, quand je vis de l’anxiété. J’aurais pu faire comme la dernière fois et gérer le tout par moi-même, mais ça aurait encore fini par de la culpabilité et un sentiment de dégoût.

J’ai appelé une ligne d’écoute pour les personnes vivant le même genre de problèmes que moi. Une ligne téléphonique sans jugement et qui t’accueille tel que tu es, et dans l’état que tu es. J’ai eu le réflexe de prendre mon cellulaire avant d’aller manger mes émotions. Avant d’aller me bourrer la panse à n’en plus finir et de regretter par la suite.

J’ai appelé parce que j’ai commencé mon processus pour aller chercher de l’aide. Pour être honnête, ça va être une longue route sinueuse et rocailleuse.

J’ai appelé une ligne d’écoute parce que j’ai un problème d’hyperphagie boulimique et je vivais une crise.

Share

Profession: éducatrice spécialisée. Escouade: un militaire barbu, une cocotte qui devrait arriver à tout moment et un wauzer du nom de Zazou! Super skill: ouvrir le frigo pour créer un délicieux repas. Addiction: un bon matcha latté, autant froid que chaud! La crème glacée ici, c’est l’été comme l’hiver. Armes: ma capacité de faire en sorte que mon homme n’oublie rien; post-it un peu partout dans la maison et des rappels grâce au calendrier commun directement sur son cellulaire. Pouvoir magique: je suis un vrai GPS sur pattes. Humour: un doux mélange de sarcasme et de passif-agressif avec une pointe d’autodérision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.