La militaire sans grade

La militaire sans grade
par

T’as rencontré ton homme, un amour pur et dur. Sachant qu’il est militaire, tu te dis que ça ne sera pas si pire. Mais la femme du militaire doit être prête à faire des sacrifices et accepter ce mode de vie. Même si on ne choisit pas avec qui, on tombe en amour.

Tu as accepté que la routine que tu as avec ton homme se brise au moment où il part, pour une semaine ou pour six mois. Tu dois trouver une façon de t’en créer une nouvelle. Par le temps où tu te réorganises et que tes affaires vont bien, ton conjoint revient. Tout est à recommencer. Un sacré cercle vicieux.

T’as aussi accepté que ton lit devienne froid pendant quelques jours ou semaines pendant les exercices, ou pendant des mois lors de missions. Les enfants ou le chien prennent la place de ton homme, parce que tu n’acceptes pas d’être seule dans ton lit qui te semble si grand et vide.

Quand t’as décidé d’être avec cet homme-là, t’as aussi choisi son métier. Qu’il soit ingénieur de combat, artilleur ou commis, t’as accepté la possibilité qu’il lui arrive quelque chose. T’as signé pour plusieurs contrats sans vraiment le réaliser; devenir une personne aidante, s’il te revient avec un ou des morceaux manquants ou devenir mère monoparentale, après l’avoir mis sous terre.

T’as aussi accepté de devoir apprendre à te gérer émotionnellement pour ne pas faire de crise d’angoisse parce qu’il n’y a plus de lait dans le frigo, simplement en pensant à ton homme loin de toi. Surtout si tu es enceinte et que tu te demandes s’il va être de retour à temps pour l’accouchement… déjà que tu risques souvent d’aller seule à tes suivis de grossesse.

T’as aussi choisi d’être balancée à droite et à gauche du pays, ou même en dehors. T’as aucun pouvoir dans quelle province ou dans quelle ville tu seras envoyée. À chaque fois, c’est à recommencer; nouvelle maison, nouvel emploi, nouvelle garderie, nouvelle école et nouveau réseau social. Parfois, vous décidez que ton homme fera la route de 3 h pour que ta tribu puisse rester dans la même ville, en te réconfortant que ce ne sera pas si pire pour un ou deux ans.

Tu as aussi accepté que ta carrière ne sera pas pour la même compagnie pendant 25 ans. Il y a des possibilités que tu te ramasses à faire un travail pour lequel tes études ne te servent pas à grand chose.

Bref, tu dois t’adapter en permanence…

Parfois, ton entourage ne comprend pas ce que tu vis. C’est normal, car cette vie n’est pas faite pour tout le monde.

N’oublie pas, dans les moments difficiles, que la vie ne sera pas toujours comme ça, que c’est juste une passe. Dis-toi qu’il a beau être le militaire, c’est toi la guerrière dans le couple.

Share

Profession: éducatrice spécialisée. Escouade: un militaire barbu, une cocotte qui devrait arriver à tout moment et un wauzer du nom de Zazou! Super skill: ouvrir le frigo pour créer un délicieux repas. Addiction: un bon matcha latté, autant froid que chaud! La crème glacée ici, c’est l’été comme l’hiver. Armes: ma capacité de faire en sorte que mon homme n’oublie rien; post-it un peu partout dans la maison et des rappels grâce au calendrier commun directement sur son cellulaire. Pouvoir magique: je suis un vrai GPS sur pattes. Humour: un doux mélange de sarcasme et de passif-agressif avec une pointe d’autodérision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.