Le dernier petit ange

Le dernier petit ange

Lorsque j’ai vu le petit plus sur le test de grossesse le 27 juin dernier ce fut une journée magique pour moi et mon conjoint. Depuis presque 4 ans, nous espérons fonder une famille. Nous venions de passer 18 mois en clinique de fertilité. Ce fut de longs mois durant lesquels nous avons perdu 4 petits anges suite à des inséminations.  Nous étions alors en pause de traitement due à la pandémie et nous devions décider vers quoi nous allions nous tourner pour la suite.

Ce premier bébé naturel après toutes ces années était un réel miracle. Nous avons cru que c’était le bon et que d’ici quelques mois, notre premier enfant serait parmi nous. Il arrivait alors que nous ne l’espérions plus. Lorsqu’on souhaite quelque chose aussi fort depuis aussi longtemps on voit des signes à bien des endroits et dans tous les moindres petits détails.

Malgré notre joie, les expériences passées nous empêchaient de crier la bonne nouvelle sur tous les toits. Nous sommes restés sages et discrets dans notre bonheur. Pour la première fois, nous avons dépassé les 6 semaines.  Nous étions heureux, notre petit ange s’accrochait, il restait fort.

Enfin, nous avons eu notre première échographie, la première en cinq grossesses, nous avons vu son cœur battre. Cette étape nous a permis de rêver encore un peu plus. Nous avons commencé à penser à la chambre et aux objets qu’on voulait afin de préparer le nid de bébé. Les prochains rendez-vous commençaient à s’inscrire au calendrier. Chaque journée gagnée nous rapprochait de l’objectif des 12 semaines et d’un avenir possible avec notre bébé.

Puis un matin, au début de la 8e semaine, le téléphone a sonné. L’hôpital souhaitait faire une échographie supplémentaire due à notre historique à la fin de la semaine, soit le 7 août. Nous avons accepté bien sûr, nous étions heureux de voir le bébé une fois de plus. L’image est apparue, on fixait l’écran à la recherche du cœur que nous avions vut la dernière fois. Le silence s’est installé et j’ai compris sans même avoir entendu les mots. Le petit cœur ne battait plus dans le petit corps. Notre bébé était parti rejoindre nos 4 autres petits anges.

Le lendemain, au petit matin, nous avons réussi à récupérer le bébé encore bien blotti dans son petit sac et à l’amener à l’hôpital afin que des examens génétiques soient effectués. Nous espérons enfin savoir, grâce à ce petit être qui s’est accroché quelques semaines de plus, pourquoi nous ne réussissons pas à mener les grossesses à terme.

Si nos questions demeurent sans réponses, peut-être fonderons-nous une famille autrement. Peut-être que ces petits anges permettront à des enfants nés ailleurs de trouver des parents aimants.

Share

Profession : conseillère ressources informationnelles et archives Super Skillz : toujours super déterminée et motivée Addiction : les bons livres et les sushis Escouade : un conjoint merveilleux, un félin dépendant et 2 bébés étoiles Arme : mon énergie Pouvoir magique : Ultra efficace ( parfois effrayant) Humour : un brin sarcastique

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.