Les étiquettes… elles servent à quoi ?

Les étiquettes… elles servent à quoi ?

Je vais peut-être passer pour la fille revendicatrice ou la maman qui se voilent complètement la face devant les besoins de son enfant, mais je veux mettre ça au clair tout de suite, je cherche vraiment des réponses et non seulement à faire valoir un point X, Y, Z. Je ne comprends vraiment pas et n’ai jamais trouvé LA personne qui arrive à m’expliquer l’importance de connaître son étiquette ou celle de son enfant.

Depuis le début du primaire, on me dit que mon enfant est différent. Bien sûr que je sais depuis toujours qu’il est timide et solitaire. Dans les fêtes d’enfants, il préférait toujours jouer aux petites autos, seul dans son coin plutôt que de se joindre au groupe qui jouait à la tag. Il a toujours été plus artiste que sportif alors, malgré toutes mes tentatives de lui trouver un sport, sa passion reste les beaux-arts. À la maternelle, on veut le faire tester pour l’hypersensibilité. On me dit que ça pourrait expliquer pourquoi il éprouve de la difficulté à parler aux inconnus ou pourquoi il se fait moins rapidement des amis. Résultat de l’ergothérapeute après l’évaluation de 600$ : il est timide. Perso, ça me convient comme diagnostic, mais pas à l’école.

En première année, on me demande d’aller le faire évaluer en neuropsychiatrie pour de l’anxiété sociale. Résultats de la neuropsychiatre après l’évaluation de 450$ : il est timide. Bon, à un moment donné, est-ce qu’on peut passer à autre chose et comprendre qu’il n’a aucune des belles grosses étiquettes qui lui donneraient accès à un intervenant scolaire ou à des spécialistes ?

Cette année on me redemande d’aller en ergothérapie pour l’aider dans ses routines. Et une autre évaluation de 600$ en perspective. J’ai l’air de fixer sur l’argent et je vous assure que ce n’est pas le cas. Je comprends que l’argent n’a aucune valeur si mon enfant est malheureux, n’a aucun ami ou ne réussit pas ses évaluations en classe…

Si c’était réellement le cas : ce ne l’est pas ! Il est heureux, aime aller à l’école, a 2 amis dont il me parle à tous les jours et réussit toutes ses évaluations. Rendu là, les étiquettes qu’on cherche à lui imposer, à quoi servent-elles ?

J’ai essayé de demander à l’école qui me requiert de faire passer tous ces tests ce que le résultat allait m’apporter, mais je ne comprends pas.

On me dit que de savoir son diagnostic va aider à être plus patient avec lui, mais pourquoi ne pas l’être déjà plus patient ? On me dit que de savoir son diagnostic va aider à lui expliquer pourquoi il est plus solitaire, mais pourquoi est-ce que je ne lui dirais pas seulement qu’il est solitaire parce qu’il est mon garçon et que je suis moi-même comme ça ? En quoi l’étiquette lui apporterait plus de réconfort ou de compréhension sur qui il est que moi qui le connait comme si je l’avais tricoté ? (Ce qui est le cas, by the way, je suis sa mère, je l’ai porté, c’est bel et bien mon enfant… et celui de son père !)

Je ne juge aucunement les parents qui veulent savoir, qui veulent comprendre. Surtout si pour leur enfant, ça devient problématique dans son quotidien ou dans ses apprentissages. Je comprends que certains jeunes ont besoin du diagnostic pour être mieux encadrés et avoir une médication qui leur convient. Mais ceux comme le mien, qui n’auront pas de pilule à prendre et surtout, qui ne donneront aucun budget additionnel à la direction de l’école, les étiquettes… Elles servent à quoi ?

Share

Nom : Valérie Louise (et oui c'est mon vrai nom et pas seulement un nom d'artiste) Profession : Maman police (je fais la loi dans les rues comme chez moi) Super Skillz : Tout faire en même temps pour ne jamais perdre une seconde de temps (des secondes c'est précieux quand il n'y a que 24 h dans une journée) Addiction : La caféine, le sucre, la sangria, la couture, Canal Vie, les films de filles... (est-ce que je continue ?) Escouade : Un chien, un chat, un petit homme, une princesse et un rénovateur (et je suis la reine qui gère ce micro royaume) Arme : La télécommande (c'est MOI qui décide quand on fait jouer la Pat Patrouille) Pouvoir magique : Arriver à se faire donner un bisou et une caresse par son grand de 5 ans en lui demandant seulement en pensée (mais je n'en abuse pas, c'est un pouvoir qui diminue quand on l'utilise trop, à ce qu'on m'a dit) Humour : (entre parenthèses)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.