Notre histoire pas si parfaite

Notre histoire pas si parfaite

On est ce couple-là. Tu sais, ce couple ensemble depuis belle lurette. Ce couple en apparence presque parfait. Ce couple fidèle l’un à l’autre depuis maintes années, qui en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire a fait l’acquisition d’une petite maison en banlieue, a adopté de petits compagnons à quatre pattes, puis a fondé sa famille. Un, puis deux et puis trois petits chérubins se sont installés au creux de leur nid. Des enfants à croquer, intelligents, adorables.

Nous sommes ce couple qui travaille fort pour atteindre ses objectifs, pour veiller à ce que la famille ne manque de rien et pour être en mesure de s’offrir de petits plaisirs quand cela nous fait envie. Nous avons tout pour être heureux.

Aux yeux de tous, nous sommes un exemple, un modèle. Nous réussissons bien, nous menons une belle vie et nous avons de quoi être fiers de notre progéniture. Mais, détrompez-vous, notre histoire est loin d’être si parfaite. Lorsque les masques tombent, le miroir nous renvoie un reflet plutôt terne de nous.

La vérité c’est que le poids des années nous a abîmés. Quelque part, entre deux accomplissements, on s’est perdus. En tant que personnes, en tant que couple. Bien sûr, on continue de sourire, on joue le jeu de la petite famille filant le parfait bonheur pour ne pas démentir les apparences. On reste forts et fiers pour montrer aux autres, mais peut-être aussi pour nous convaincre nous-mêmes que la vie est belle, que tout va bien.

Entre un changement de couche, une crise à gérer, un bébé à endormir, un bain à donner, un repas à préparer et une lessive à démarrer, nous en avons presque oublié où tout a commencé. Le rythme effréné du quotidien et l’escalade des responsabilités nous a réduits de vulgaires parents-travailleurs. Nos jours, nos semaines, nos mois et nos années se sont lentement retrouvés à être entièrement consacrés au travail, aux tâches ménagères et aux soins de nos tout-petits.

Mais où sont donc passés l’homme, la femme et le couple amoureux dans tout ça? Semblerait qu’ils aient été évincés, faute de temps, d’énergie, d’intérêt pour les entretenir. On en a oublié de s’accorder du temps pour nous, individuellement et en tant que couple. On en a même oublié de se parler, nos échanges se résumant à des querelles sur nos visions de l’éducation des enfants ou sur la répartition des tâches et à quelques autres banalités. Avec du recul, c’est un constat qui fait mal.

Pourtant, contre vents et marées, nous restons accrochés l’un à l’autre. Plus d’une fois, nous nous sommes questionnés à savoir pourquoi. Pourquoi s’acharner alors que plus rien ne va? Pour notre famille? Pour sauver les apparences? Non.

Peut-être parce qu’au fond nous nous rappelons qui nous avons déjà été. Nous sommes convaincus qu’il y a toujours de l’espoir et puisque nous savons si bien jouer le jeu devant les gens, c’est assurément qu’il reste en nous une parcelle de complicité.

En voulant explorer trop de sentiers en si peu de temps, nous avons fini par nous y égarer. Embûche de parcours. À une époque où l’amour est devenu une denrée jetable, il serait trop facile de jeter l’éponge et de passer au suivant.

Travailler sur soi, c’est une autre paire de manches. Beaucoup plus difficile, confrontant et éprouvant. C’est toutefois probablement un passage obligé pour goûter le vrai bonheur. Parce qu’on le sait, au fond, qu’il est encore à notre portée. Qu’il suffit d’un peu d’efforts et de temps pour le rattraper. Parce que même si notre histoire n’a rien de parfait, c’est la nôtre. Celle qu’on a bâtie avec tant d’efforts. Celle qui mérite qu’on se batte pour ne pas la laisser s’effondrer.

Surtout, parce qu’avant de tout laisser partir en fumée, il faut s’assurer qu’on a vraiment tout tenté. Et j’en ai la certitude, un jour nous lèverons notre masque, nos sourires seront vrais et nous nous souviendrons pourquoi tout a un jour commencé.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.