Notre complicité, mes grands garçons

Notre complicité, mes grands garçons

Depuis le jour où j’ai décidé d’avoir des enfants, je savais que j’allais tomber en amour avec cette nouvelle partie de moi. Je savais que j’étais profondément fait pour être une maman.

J’ai adoré être enceinte. À chaque fois. Malgré les nausées, les vomissements, les maux de dos, la fatigue… J’ai goûté pleinement à ce plaisir de porter la vie en moi. J’ai adoré accoucher. Malgré la douleur, l’attente, la terrible fatigue, la poussée, la césarienne. J’ai tellement aimé être la personne qui vous a mis sur Terre.

J’ai adoré m’occuper de mes bébés. Allaiter, donner le biberon, changer les couches, moucher les nez, bercer, chanter, cajoler mais ça, je m’y attendais. Dès la première minute où j’ai décidé de fonder une famille.

Ce que je ne savais pas, et c’est ce qui est encore plus merveilleux, c’est qu’avec le temps, j’ai développé une relation extraordinaire avec vous. Chacun de vous.

Vous êtes tellement différents mais mon amour pour vous est tellement grand. J’aime nos moments de complicité quand on se met à faire des blagues, à dire n’importe quoi. Quand vous me faites rire avec vos réponses du tac au tac, votre rapidité à faire des liens, tout en étant drôle.

J’aime notre côté fou fou, qu’on partage tous ensemble. Se mettre à inventer des mots, à parler une langue qui n’existe pas, à chanter n’importe quoi n’importe comment, à danser sans aucune raison.

J’aime nos partages. Quand je vous raconte mon enfance, ce que j’ai vécu et comment. Quand vous me parlez de vos vies. Quand on discute d’un sujet vu à la télé et que vous êtes capables d’analyse, de jugement et d’ouverture d’esprit.

J’aime quand vous m’apprenez des choses que je ne savais pas. Quand on s’obstine sur un sujet et que Google devient notre meilleur ami.

J’aime quand je dois vous remettre sur le droit chemin. Et que, malgré votre frustration du moment, je vois dans vos yeux que vous comprenez. J’aime les discussions qui en suivent, où vous prenez le temps de m’expliquer votre point de vue et où vous faites preuve d’ouverture pour comprendre le mien.

J’aime l’aide que vous m’apportez. J’aime cuisiner avec vous, construire un patio, conduire, plier le linge, faire l’épicerie. Ok, je vous l’accorde, ce n’est pas les tâches les plus palpitantes. Mais j’aime nos partages, nos discussions et votre apprentissage pendant ces moments.

Avoir des adolescents me paraissait un moment lointain et un bout à passer. Je ne savais pas à quel point vous voir devenir autonomes et adultes me rendrait si heureuse et si fière et à quel point cela me rapprocherait de vous.

Je vous aime encore plus à chaque jour que la vie me donne.

Share

Profession : Maman à la maison Super Skillz : Avoir une maison constamment propre malgré 4 enfants Addiction : Mon amoureux, pas capable de passer plus d'une journée sans lui Escouade : 1 amoureux, 3 boys, 1 princesse et 3 boules de poils Armes : Mon petit doigt qui sait toujours tout Humour : Franc, sarcastique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.