Oups… Maman est k.o. !

Oups… Maman est k.o. !

Ça m’est arrivé pour la première fois en 5 années de maternité. J’ai été malade comme un chien, seule avec les enfants. Expérience malgré tout enrichissante et riche en rebondissements!

Ça a commencé durant la nuit : un réveil brutal, une boule dans le ventre, une sensation d’être sur un bateau de pêcheur un soir de tempête. Une belle indigestion se pointait et tout ce que je pensais, c’était : « Merde! Demain, je suis seule avec les deux » …

J’ai réussi à me rendormir un peu avant que 6 h arrive comme une tonne de brique. Fiston # 1, en pleine forme, se réveille et commence à me raconter la vie, ses rêves, les cadeaux qu’il veut à sa prochaine fête (qui aura lieu dans 10 mois…) et autres histoires rocambolesques qui me font bien sourire en temps normal, mais qui, ce matin, m’étourdissent complètement. Peu de temps après, fiston # 2, tout aussi énergique, m’appelle de sa douce voix de 16 mois : « MAAAAAAMAAAAAN!!!! »




Pas le choix, le plan d’urgence s’impose. Première étape, ouvrir la télévision et mettre l’émission des chiots qui assurent… en boucle! Deuxième étape, auto-analyse : « De quoi suis-je capable? De quoi je ne peux tout simplement pas?» Troisième étape, cet après-midi, sieste obligatoire pour tout le monde. Quatrième étape, assumer qu’aujourd’hui, on ne sera pas du tout la mère de l’année ni la cuisinière du mois et cinquième étape, espérer que ce n’est pas un virus virulent qui touchera toute la maisonnée.

On a passé à travers les étapes de la journée sans trop de mal. J’ai expliqué à Fiston #1 que je ne me sentais vraiment pas bien et que ce serait une journée très tranquille. Blocs, pâte à modeler, dessins et beaucoup d’écran ont été à l’honneur. Les repas ont eux aussi été très basiques et « antichialage » afin de m’assurer de pouvoir les préparer rapidement sans trop de mal et j’ai sauté le bain… Tant pis s’il reste de la pâte à modeler sous les ongles de # 1 et de la sauce à spaghetti dans les cheveux de # 2… L’Homme sera là demain, on gèrera ça ensemble.

J’ai réussi. À 19 h 30, tout le monde était au lit, maman incluse. Le lendemain, tout le monde était en pleine forme, maman incluse aussi. Ouf, l’étape # 5 s’est effectuée avec succès : pas de virus. Ça m’a aussi permis de constater à quel point # 1 a grandi, parce qu’il a été très compréhensif et m’a beaucoup aidée avec # 2. Aussi, quand je suis en forme, je suis franchement divertissante avec mes cocos. Même si je suis souvent seule avec les deux et que j’ai parfois l’impression de manquer d’idées et de me répéter.

Finalement, on est passé au travers sans trop de mal (haha!) et on peut se féliciter!

Et vous, quels sont vos trucs survie quand c’est vous qui êtes k.o.?

Share

Profession : agente aux communications Super Skillz : réussir à jongler avec des horaires qui sont tout sauf typiques!   Addiction : les réseaux sociaux, les jujubes et les cornichons (même pas enceinte) Escouade: De la testostérone en vrac avec deux beaux garçons et l'Homme musicien (presque) parfait. Arme: les décomptes: «5-4-3-2-1» jumelé à THE regard... Humour: Spontané, ironique et simple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.