Pleure pas mon bébé, maman est là

Pleure pas mon bébé, maman est là

Moi qui croyais avoir de l’expérience, rendue à cinq enfants… L’expérience n’y change pas grand chose et je me sens souvent démunie devant tes larmes mon bébé, ma toute petite. J’ai le cœur rempli d’amour quand je te regarde, mais je sens moi-même si fragile en t’entendant pleurer. La fatigue de mes courtes nuits, car je t’ai bercée longtemps, n’aide pas, mais avec du recul, ce sont des moments fantastiques de t’avoir si près de moi et de pouvoir respirer l’odeur de tes petits cheveux.

Je ne veux plus sortir de la maison, car je suis fatiguée d’entendre les commentaires des gens autour : « Il pleure fort le bébé » (oui j’ai deux oreilles comme vous, je l’entends pleurer moi aussi) ou encore « Elle va pleurer comme ça encore longtemps ? » (J’essaie de la calmer madame et si vous saviez à quel point j’aimerais qu’elle ne pleure pas ainsi !) Lorsque, par contre, je rencontre des gens compréhensifs qui m’aident a emballer mon épicerie pour que ça aille plus vite ou qui me disent que je suis une bonne maman et que ce n’est pas toujours facile, je les en remercie. Il faut savoir apprécier ces gens et laisser passer les gens négatifs.

Oui mon bébé, je t’entends pleurer. Maman et Papa aimeraient tant prendre ton chagrin et comprendre ce que tu as. Nous sommes là pour toi et même si nous sommes fatigués, nous allons continuer de te prendre, de te cajoler et de te bercer pour que ton chagrin s’en aille. Le ménage attendra et la vaisselle aussi. Ce n’est qu’une période difficile à passer, après nous trouverons que tu as grandi trop vite.

Non, tu n’es pas dans la catégorie des bébés faciles, mais je sais que ta bonne humeur se cache quelque part, car je le vois souvent apparaître, ton beau sourire, lorsque la tempête se calme enfin. En te voyant sourire, je la vois, cette lumière dans tes yeux, et je sais que c’est moi que tu regardes et qui réussis à te le donner, ce beau sourire. Je la vois dans tes yeux, l’importance que j’ai pour toi et c’est ce qui me donne la force d’affronter encore d’autres tempêtes de larmes.

Sèche tes pleurs mon bébé, maman est là. Je serai d’ailleurs toujours là pour toi, même lorsque tu ne seras plus un bébé. Je t’aime ! Ta maman.

Share

Profession : Éducatrice depuis 11 ans et PDG de la maisonnée. Super Skillz : Multi-tasking, magicienne des repas touski. Addiction : Caféine, odeur et rire de bébé et le rire tout court Escouade : 3 grands garçons bourrés d’énergie, 2 petites princesses coquines, mon chum habile de ses mains et une panoplie de volailles diverses Arme : Aiguilles à tricoter, spatule à mélanger et doigt chatouillera Humour : le ridicule ne tue pas et la folie passagère est parfois un peu permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.