Traumatisme d’enfance

Traumatisme d'enfance

J’avais 7 ans lorsque mon cœur s’arrêta. Dans la lueur du couloir, j’étais témoin d’une scène d’horreur : un bébé secoué.

Cet évènement que je croyais enfoui au fond de ma mémoire a refait surface quelque temps après la naissance de mon premier enfant.

Je me vois encore, du haut de mes 7 ans, m’avançant tout doucement dans ce couloir et apercevoir dans l’embrasure de la porte, une personne m’étant chère, secouer  son bébé, âgé d’à peine quelques mois. Témoin de la scène, je me suis vite empressée d’aller chercher l’aide d’un adulte pour que celui-ci intervienne. Une image d’une telle violence qui restera à jamais gravée à ma mémoire.

Lorsque nous devenons parents, cela ne vient pas avec un manuel d’instruction. Chaque bébé est unique et différent. Eh oui, un bébé a son propre caractère et il se peut qu’il lui arrive de crier et même de piquer de gigantesques crises. Ne lui en veux pas : c’est son seul moyen de pour s’exprimer et te signifier ses différents besoins.

Alors, s’il-te-plaît, prends ton mal en patience. Munis-toi de coquilles s’il le faut, cela ne durera pas. Il est peut-être angoissé et veut peut-être que tu le rassures en le prenant dans tes bras ou désire-t-il que tu lui masses son petit bedon qui lui fait terriblement mal. Ce petit être sans défense a besoin de toi et a besoin que tu sois fort, car il dépend de toi!

Alors, si malgré tous tes efforts et tentatives pour le calmer la situation ne change pas et que tu sens ta patience s’envoler : éloigne-toi et respire. Sors de la pièce s’il le faut, appelle une personne en qui tu as confiance pour que cette personne puisse t’aider, ouvres la porte et prends de l’air ou peut-être tout simplement qu’un tour de voiture calmera bébé.

Prenons conscience afin de ne jamais franchir cette limite, car le geste dont j’ai été témoin, la maltraitance faite aux enfants, ne devrait jamais arriver. Déjà qu’adulte nous avons de la difficulté à gérer nos émotions comment peut-on demander à des bébés ou de jeunes enfants de le faire ? Ces petits êtres ont tout à apprendre et ont besoin de nous. Notre rôle de parents est de les guider vers de bons comportements à adopter en société et de les aider dans la gestion de leurs émotions. L’enfance est cruciale et la base de qui nous sommes maintenant, alors protégeons et aimons nos enfants.

 

Tu n’en peux plus? Appelle un membre de ta famille, un ami.

Tu n’as personne? Appelle la ligne-parent : 1 800 361-5085.

C’est confidentiel et le service est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.